THÉÂTRE SAINTE-CATHERINE

Extrait du journal VOIR

Excuse my french…

Cette histoire dégage un sérieux parfum de francophobie. Ou, si vous préférez le dire de manière plus politiquement correcte, disons plutôt d’«intolérance»…

http://www.ledevoir.com/2009/07/17/259360.html

«Dans une réponse non signée, le théâtre montréalais s’emporte en précisant que les spectacles étant en anglais, le message l’est aussi par la force des choses. Et d’ajouter, dans la langue de Shakespeare:

«Vous ne pouvez bien sûr pas lire l’anglais, parce que vous êtes un sectaire ignorant [uneducated bigot]», avant de poursuivre avec l’insulte suprême: «Go fuck yourself.» Rencontré hier en fin de journée par Le Devoir au Théâtre Sainte-Catherine, Eric Amber, le directeur de l’établissement, visiblement ébranlé par la tournure des événements, a reconnu être l’auteur de ces lignes.» «M. Amber se défend toutefois de vouloir chercher l’affrontement avec les francophones. «Si j’ai décidé de relancer ce petit théâtre de la rue Sainte-Catherine il y a huit ans, c’est parce que j’aime Montréal.

Je suis Québécois, j’aime la diversité culturelle qu’il y a ici.»»

*****************************************************************

Mais c’est aussi le reflet de ce qui se vit à nouveau à Montréal depuis quelques années.

Cette attitude où parler français à ses concitoyens, dans les commerces, en art, dans les affaires, lorsque le «produit» vendu ou présenté est de langue anglaise, redevient lentement superflu.

Cette attitude où on s’adresse aux gens en anglais, comme ça, parce que ça semble normal et qu’on s’attend à ce que l’on réponde, aussi, en anglais. Même plus moyen d’avoir droit au classique «Excuse me, but I don’t speak French»…

La raison pour cela étant que souvent, maintenant, on SAIT parler français. Au moins minimalement. C’est seulement qu’on ne s’en donne plus la peine. À moins, bien sûr, que le client ou l’interlocuteur n’insiste.

Pour la suite :

http://www.voir.ca/blogs/jose_legault/archive/2009/07/18/excuse-my-french.aspx

Adresse utile :

http://www.theatrestecatherine.com
info@theatrestecatherine.com