QUÉBEC ENCOURAGE L’ILLÉGALITÉ

Le gouvernement du Québec a abandonné la défense de l’identité québécoise. L’Office québécois de la langue française (OQLF) le confirme dans son site Web.

Selon le tableau 1 ci-dessous, dont les données sont extraites du site même de l’OQLF, les plaintes déposées à l’OQLF augmentent au Québec, mais le nombre de celles-ci transmises au Procureur général du Québec ne cesse de diminuer et pire, selon le tableau 2, de toutes celles qui lui sont transmises, de moins en moins de délinquants et illégaux se voient imposer des amendes pour non-respect de la Charte de la langue française.

Pas de doute possible, le gouvernement encourage l’illégalité et la défrancisation du Québec!

Il est facile de constater, toujours selon le tableau 1, que le nombre de « situations corrigées » découlant des plaintes déposées par des citoyens pour non-respect de leurs droits et de la Charte n’augmente guère.

Tableau 1 : L’OQLF et le Procureur général du Québec

Année Plaintes déposées à l’OQLF Situations corrigées de 85 à 100 % Plaintes transmises au Procureur général

2008-2009*

n. d.

n. d.

n. d.

2007-2008

22 057

1 262

53

2006-2007

3 873

1 102

72

2005-2006

2 899

804

147

2004-2005

3 330

1 173

251

2003-2004

2 754

1 026

190

2002-2003

3 762

1 390

147

2001-2002

3 726

1 518

301

2000-2001

3 523

1 210

225

Source : OQLF, www.oqlf.gouv.qc.ca/francisation/respect/statistiques/index.html.

Tableau 2 : Nombre de jugements du Procureur général du Québec

 

Année Nombre de jugements

2009

1

2008

12

2007

58

2006

127

2005

154

2004

131

2003

123

2002

181

Source : OQLF, www.oqlf.gouv.qc.ca/francisation/respect/infractions/index.html.

Ces statistiques sont éloquentes sur l’abandon de la protection de la langue nationale et l’identité québécoise par le gouvernement du Québec et de l’OQLF.

Impératif français exige de ceux-ci qu’ils reviennent à des comportements responsables et adoptent les mesures de francisation qui s’imposent pour que cesse la défrancisation des régions de Montréal et de l’Outaouais et par conséquent de l’ensemble du Québec.

Source :

Jean-Paul Perreault
Président
Mouvement Impératif français
www.imperatif-francais.org
imperatif@imperatif-francais.org
Tél. : 819 684-8460

* Les statistiques pour l’année se terminant le 30 avril 2009 ne sont toujours pas publiées bien que nous soyons en septembre 2009!

n. d. : non disponible