PLAMONDON ET ROZON

Extrait du site www.voir.ca :

Plamondon & Rozon
Grosse journée hier sur le front linguistique.

Pendant que les politiciens n’osent plus y toucher – la question linguistique étant devenue ici soit un tabou, soit vue comme une obsession ringarde -, Luc Plamondon et Gilbert Rozon y sont tous deux allés de leurs commentaires.

Pour l’auteur Luc Plamondon, il y a de quoi à se préoccuper de la «dégringolade» de la langue française au Québec et du silence des élites politiques.
http://www.cyberpresse.ca/le-droit/arts/200905/07/01-854341-luc-plamondon-reproche-aux-politiciens-de-ne-pas-defendre-la-langue-francaise.php

De fait, à part d’entendre depuis 1996 les gouvernements Bouchard et Charest appeler à la «vigilance» des citoyens, pas moyen d’en convaincre un seul de renforcer une Loi 101 charcutée par les tribunaux depuis trois décennies.
Luc Plamondon a mis le doigt sur un TRÈS gros bobo.

De son côté, Gilbert Rozon, PDG de Juste pour rire, avance le point de vue
contraire:
http://www.cyberpresse.ca/actualites/regional/montreal/200905/08/01-854496-il-y-a-trop-de-roitelets-a-montreal.php

Selon M. Rozon, il faudrait célébrer et renforcer le côté bilingue et biculturel de Montréal. Chouette! Comme si la minorisation de la langue française sur l’île n’arriverait pas déjà assez vite…

Pour la suite :
http://www.voir.ca/blogs/jose_legault/archive/2009/05/08/plamondon-amp-rozon.aspx