PLAINES D’ABRAHAM : DES MILLIONS DE DOLLARS

Bassin Brown: des millions$ à la gloire du débarquement britannique de 1759

L’on pourrait s’intéresser au nouveau Centre d’interprétation de la Commission des Champs de bataille situé au Bassin Brown, près du fleuve. Le Fédéral vient de consacrer 5-6 millions $ à la construction de ce Centre d’interprétation (!) qui célèbre le débarquement des conquérants britanniques de 1759 et leur bien entendu mémorable ascension du cap Diamant. Bref, à la gloire de la flotte anglaise de l’époque. Le plus "amusant", c’est qu’on y fait rejouer aux Québécois leur propre conquête en leur suggérant de se mettre dans la peau de leurs anciens conquérants, de simuler eux-mêmes le rôle de marins Anglais tout en prenant soin de folkloriser le tout. (Voir lettre ci-dessous de Mme Lise Tremblay). Bref, une animation pédagogique truly Canadian, fort probablement Made in Ottawa.

Qui plus est, il est connu qu’André Juneau caresse l’idée d’une extension territoriale du parc des Plaines jusqu’au fleuve, plus précisément à l’Anse-des-Mères (depuis peu le Bassin Brown), l’endroit précis où aurait eu lieu le débarquement des troupes britanniques, et non à l’Anse-au-Foulon comme tout le monde le pense. Il y aurait déjà eu des contacts entre la CCBN et le gouvernement du Québec concernant la possibilité d’un échange de terrains. Le Québec n’aurait pas acquiescé à ce jour.

Léonce Naud, géographe
Québec, le 17 février 2009

CE QUI SE PASSE SUR LES PLAINES, ET AILLEURS…
Lettre au Devoir, 31 janvier 2009.

Je me permets de vous faire part d’une petite expérience vécue à Québec l’an dernier. Je suis née à Québec, j’aime l’histoire et je connais bien le Parc des champs de bataille. À l’occasion du 400ième, j’ai visité l’an dernier les expositions présentées par celui-ci au Bassin Brown. On y présentait entre autre les maquettes de bateaux du capitaine J. E. Bernier et son histoire personnelle, ce qui était fort intéressant.

Dans le même temps, la Commission des champs de bataille a cru bon nous présenter ceci dans le cadre du 400ième anniversaire de Québec: « La Commission des champs de bataille nationaux accueillera cet été les visiteurs au Bassin Brown et veillera à les mener « Du fleuve au cap! », une activité d’animation interactive présentée en continu dans l’une des salles du site, panneaux d’interprétation à l’appui. Un matelot britannique partagera avec petits et grands la vie à bord des navires de ces 20 000 marins et officiers de la marine ayant participé au siège de Québec de 1759. L’attirail du soldat, le chargement du canon et la fabrication de cartouche pour les intrépides, tout cela prendra vie dans un superbe décor de bateau. Prêt pour la grande opération de débarquement ? "

Je me suis donc retrouvée, un peu à mon corps défendant, à regarder cette présentation faite par une bien bonne comédienne costumée en soldat anglais qui disait un texte à la fois informatif et humoristique devant des papas, mamans et enfants qui riaient de bon coeur.

C’était d’une telle tristesse et complètement déphasé avec la citoyenne et grand-mère que je suis. Il semble que cela recommencera cette année mais avec plus d’envergure. J’ai l’impression de vivre dans un autre monde.

Lise Tremblay, Montréal
http://www.ccbn-nbc.gc.ca/ccbn_img/photos/Communique-BassinBrown-CCBN-internet.pdf