« MOI, JE TRAVAILLE EN FRANÇAIS »

 


Moi, je travaille en françaisAu Québec

« Avec cette campagne, nous voulons dénoncer l’exigence injustifiée de la connaissance de l’anglais pour occuper un emploi au Québec « , de déclarer le président d’Impératif français Jean-Paul Perreault, avant d’ajouter  » cette campagne rappelle que travailler en français, c’est un devoir, mais aussi un droit que les employeurs ont l’obligation de respecter ».

Fonction publique fédérale

Impératif français profite aussi de cette campagne pour déplorer les pratiques et les politiques assimilatrices du gouvernement canadien et de sa fonction publique qui, au Québec, exigent la connaissance de l’anglais dans plus de 60 % de ses postes bien que seulement 8 % de la population québécoise soient anglophones.

À compter des prochains jours, le public pourra entendre et voir les capsules promotionnelles de cette campagne diffusées par les stations radiophoniques et télévisuelles participantes ainsi que des messages publiés dans les journaux participants.

Renseignements :

Jean-Paul Perreault
Président

Impératif français
Recherche et communications
www.imperatif-francais.org
Imperatif@imperatif-francais.org


Campagne Audio

 


Campagne Vidéo

{wmv}Promo_Travailler_en_francais_TV15_BUANDERIE{/wmv}

{wmv}Promo_Travailler_en_francais_TV15_CONFERENCE{/wmv}

 


Les capsules pour la radio et la télévision de 15 secondes chacune seront diffusées à partir du 28 septembre sur les ondes des stations suivantes : RDI, TQS Montréal, TVA/CHOT, TQS Gatineau et Ottawa, TVCogéco, VOX Outaouais, Info 690, 98.5 FM, CJRC 104.7 FM, Planète FM, RockDétente, CJDS FM 94,7, CIAU FM 103,1, CHAI 101,9 FM, CJMD 89,9 FM LÉVIS, 100,1 FM Radio LaSalle ainsi que dans les journaux Le Droit, Le Devoir et La Revue. Là aussi d’autres s’ajouteront.

Des capsules promotionnelles d’intérêt public en versions audio et vidéo sont, sur demande, à la disposition des stations de radio et de télévision qui le souhaitent.

Impératif français remercie l’Office québécois de la langue française (OQLF), la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ), la Fédération autonome de l’enseignement (FAE), le Syndicat des professeurs et professeures de l’Université du Québec à Montréal (SPUQ), le Syndicat de la fonction publique du Québec (SFPQ), la Confédération des syndicats nationaux (CSN) et la Société St-Jean-Baptiste de Montréal qui, à ce jour, ont confirmé leur appui et leur participation à la campagne.

 


 

csn ssjb fae ftq
sfpq csq spuq
Office québécois de la langue française

seo

CRAPO