LUC PLAMONDON REPROCHE AUX POLITICIENS

Extrait du site www.google.com

QUEBEC – La langue française est en péril au Québec, tandis que les politiciens restent les bras croisés, selon le parolier Luc Plamondon.

L’auteur de Starmania a livré un vibrant plaidoyer pour la défense du français, jeudi, alors qu’il recevait la Médaille d’honneur de l’Assemblée nationale, ce qui ne l’a pas empêché d’égratigner au passage les politiciens.

« La langue française dégringole », a-t-il lancé, sous le regard de la ministre responsable de la loi 101, Christine St-Pierre, qui était au nombre des élus présents, lors de cette cérémonie qui visait à souligner le trentième anniversaire de création de l’opéra rock Starmania, écrit par M. Plamondon et mis en musique par le musicien français Michel Berger, décédé depuis.

Durant son discours d’acceptation et par la suite en point de presse, l’auteur du Blues du businessman s’est dit très inquiet de l’avenir de la langue française, particulièrement à Montréal, où la langue de Molière cède le pas à celle de Shakespeare, un peu plus chaque jour, selon lui.

Les élus devraient faire davantage, a-t-il fait valoir, pour promouvoir l’usage du français auprès des immigrants, de même que le recours à un niveau de langue plus élevé chez les jeunes, trop souvent tentés par le « franglais ».

Pour la suite : http://www.google.com/hostednews/canadianpress/article/ALeqM5gr_SVMf_0U1EZQRCXjbLnulDM63A