ÉGLISE HISTORIQUE DE ST-EUSTACHE

« Suite aux incidents de 1837, les dommages subis sont considérables pour le patrimoine bâti de la paroisse. Victimes des flammes, le presbytère est une perte totale et le couvent est lourdement endommagé. Quant à l’église, seuls la façade et les murs sont toujours en place.
Pour l’église, les principaux travaux de restauration du gros œuvre s’échelonnent de 1841 à 1852, la réfection intérieure, de 1838 à 1844. Des travaux coûteux furent exécutés au cours du siècle et demi qui a suivi. »

Source : Diocèse de Saint-Jérôme

Attendu que l’église de Saint-Eustache est liée à l’histoire du Québec et du Canada, car elle a été, en décembre 1837, le théâtre de combats entre les Patriotes francophones et les troupes britanniques au cours desquels le chef patriote Jean-Olivier Chénier trouva la mort;

Attendu que l’église de Saint-Eustache a été classée monument historique en 1970 en vertu de la Loi sur les biens culturels;

Attendu que jusqu’à nos jours, les paroissiens de Saint-Eustache ont contribué de leurs deniers à l’entretien de cet élément du patrimoine national du Québec, mais que leurs rangs sont maintenant moins nombreux;

Attendu que, en ce début de 2009, l’église de Saint-Eustache a un urgent besoin de réparations et qu’il y a insuffisance des sommes attribuées à de telles réparations;

Attendu que cette urgence a la prépondérance sur la célébration de la défaite de la Nouvelle-France et du début de l’occupation anglaise;

Le premier ministre du Québec est prié de réclamer qu’Ottawa renonce à célébrer la défaite de la Nouvelle-France et le début de l’occupation anglaise;

Le premier ministre du Québec est prié, de concert avec sa ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine responsable de l’application de la Loi sur les biens culturels, de réclamer qu’Ottawa verse au Québec les sommes nécessaires au sauvetage de l’église historique de Saint-Eustache, obtenues par le retrait d’Ottawa de toute célébration de la défaite de la Nouvelle-France et du début de l’occupation anglaise.

*****************

Nous vous invitons à faire parvenir par courriel une copie de ce texte aux députés et ministre suivants :

Madame Christine St-Pierre
Ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine
ministre@mcccf.gouv.qc.ca

Madame Pauline Marois,
Chef de l’opposition officielle
pauline.marois@assnat.qc.ca
Monsieur Maka Koto
Porte-parole de l’opposition officielle en matière de culture et de communications
mkotto-bour@assnat.qc.ca

Monsieur Mario Dumont
Chef de l’Action démocratique du Québec
mdumont@assnat.qc.ca

Monsieur Gilles Duceppe
Chef du Bloc québécois
Duceppe.G@parl.gc.ca

Madame Christiane Gagnon
Députée de Québec
Gagnon.C@parl.gc.ca

Madame Josée Verner
Députée conservatrice
Verner.J@parl.gc.ca