LES TENANTS DE L’ANGLICISATION

« Le 28 Avril 2009, le député français Thierry Mariani a déposé une question écrite à l’adresse de Madame la Ministre de la Culture et de la Communication.

Il a évoqué à cette occasion l’affaire « Lyon Airports », rappelant que de nombreux citoyens se mobilisent afin de préserver l’appellation française de la plateforme aéro-portuaire et par là, la langue française en général. Souhaitant, en conclusion, connaître l’avis du Gouvernement sur le sujet.

Il sera intéressant de faire bientôt le bilan de cette joute verbale entre tenants de l’anglicisation à marche forcée de la société et gens attachés, loin des excès, à un simple minimum de raison dans la conduite des affaires de la cité.

Il est clair qu’une prise de conscience des véritables dangers de la dérive linguistique commence à poindre en France, notamment dans les cénacles déclarés « décideurs ». C’est encourageant. La « bêtise au front de taureau » (Victor Hugo) de nos anglolâtres nous offre quotidiennement motif à l’agacement, certes, mais aussi au plaisir jubilatoire de la contraindre au repli.

Une info : il est question (information radio) d’un « Family Day » hexagonal destiné à fêter les vertus de la famille. À quand la « drunk-week » avec permission de conduire en état second, le « Love-Month » pour rester au lit une trentaine de jours (et de nuits!), et la « No-tax year » avec refus de payer l’impôt pendant un an. À ces conditions là, oui, l’anglais, vite!!!

Affaire à suivre quoi qu’il en soit.

Alain Dubos
dubosalain@gmail.com