LES ARMOIRIES ROYALES DE FRANCE

Armoireries royales de France

Les armoiries royales de France

À partir de 1725, un ordre est donné d’accrocher les armoiries royales de France au-dessus des portes principales des villes et des forts de Nouvelle-France. L’exemple montré ici est installé à Québec jusqu’en 1760.

À partir de 1725, un ordre est donné d’accrocher les armoiries royales de France au-dessus des portes principales des villes et des forts de Nouvelle-France. L’exemple montré ici est installé à Québec jusqu’en 1760. (http://www.cmhg-phmc.gc.ca/cmh/fr/image_132.asp)

Lorsque Québec capitule devant les troupes anglaises, le 18 septembre 1759, les vainqueurs arrachent les armoiries de Québec – une sculpture de Noël Levasseur – pour les transporter à Londres en guise de trophée. La sculpture a cependant été rendue en 1909 non pas au Québec, mais au Canada où elle est exposée triomphalement au Musée de la guerre canadien à Ottawa, « en guise de trophée » léguée par la Couronne britannique!

Il serait de mise que le Canada la restitue au Québec avec des excuses pour les 100 ans de retard (1909 à 2009). Étonnant que ceci n’ait pas été fait depuis longtemps!!!

Adresses utiles :

Peter MacKay
Ministre de la Défense nationale
MackaP@parl.gc.ca

James Moore
Ministre du Patrimoine canadien
MooreJ@parl.gc.ca