« LE NOUVEL EMPIRE SERA LINGUISTIQUE

Extrait de www.claude-thayse.over-blog.com

« Le nouvel empire sera linguistique, il faut donc asseoir la suprématie de la langue anglaise. »

Voilà ce que disait Churchill en 1943…

Quelques années plus tard, l’anglais Robert Phillipson insistait auprès des anglo-saxons dans son livre « Linguistic imperialism » publié en 1992, sur le fait que l’anglais devait devenir la langue dominante dans le monde, remplaçant ainsi les autres langues et surtout leurs visions du monde.

Les anglo-saxons sont en train de gagner ce combat essentiel pour la maîtrise de l’avenir.

C’et en tous cas ce qui ressort d’une conférence organisée par l’association Bruxelles Europe qui s’est tenue à la Commission Européenne le 17 novembre dernier sous le titre évocateur : « Diversité linguistique : Faut-il parler anglais pour être européen ? » (…)

Il faut le dire, la langue anglaise est installée durablement en position hégémonique au sein des institutions européennes. Le français – langue de 3 pays fondateurs – y a ainsi perdu son rang. Le renoncement à l’emploi du français par les élites francophones a entraîné par effet de domino l’effacement des autres langues, notamment l’allemand et l’italien qui sont hors d’état de contre balancer cette hégémonie linguistique. A un point tel que dans certains Etats membres, la langue anglaise est en train de prendre souche dans les jardins d’enfants et elle est déjà de plus en plus la langue de transmission des savoirs dans l’enseignement supérieur.

Pour lire la suite : http://www.claude-thayse.over-blog.com