JEUX OLYMPIQUES DE VANCOUVER EN ANGLAIS

Monsieur le Secrétaire Général de l’Organisation internationale de la Francophonie,
Monsieur le Ministre français chargé de la Coopération et de la Francophonie

Voici en pièce jointe ce que nos correspondants québécois nous envoient sur les J.O. d’hiver à Vancouver.

Selon leurs observations, le français n’y a pas la place qui lui est due.

Si leur constat est exact, il diffère sensiblement de celui de l’envoyé spécial suisse qui semblait être rassurant.

Si leur constat est exact, il nous paraît, à nous associations de promotion du français et de la Francophonie, justifier des interventions convergentes et fortes de la part de l’OIF et des gouvernements concernés en Amérique du Nord, ainsi que du Gouvernement français, afin de rétablir la situation de notre langue commune dans ces Jeux.

En effet, si nous laissons l’anglais l’emporter nettement dans ce pays officiellement bilingue aux niveaux du Gouvernement et de l’administration fédéraux, et qui fournit trois membres importants de l’OIF, le défaut d’application d’une volonté farouche en cette occurrence enverrait un signal clair à tous les futurs organisateurs de Jeux : celui d’un nouvel abandon par l’OIF et ses membres de la défense de la place du français aux Jeux Olympiques.

A nos vœux fervents pour vous-mêmes, vos équipes, et la cause francophone en 2010, nous joignons celui de la réussite, plus qu’espérée : attendue, dans le combat pour le français à Vancouver !

Veuillez agréer l’expression renouvelée de notre espoir et de notre très haute considération.

Albert Salon, ancien Ambassadeur, président du FFI-France et d’ « Avenir de la langue française », administrateur de l’AFAL.

 


 

iflogo125
  article

JEUX OLYMPIQUES EN ANGLAIS?

Vous trouverez ci-dessous la lettre que nous avons expédiée au Commissaire aux langues officielles et ci-joint les résultats d’une recherche sur le niveau de service en français des sites Web des organismes fédéraux de sports d’hiver présents aux Jeux olympiques de Vancouver.

Vous constaterez, selon les résultats de notre recherche, que le français, langue officielle des Jeux olympiques et du Canada, est encore une fois oublié, banalisé ou infériorisé par le Gouvernement du Canada, son ministère du Patrimoine canadien et sa « partie intégrante » Sport Canada, ceci justifiant notre inquiétude sur le sort et la place que les Jeux de Vancouver accorderont au français!

À moins de 60 jours des Jeux, nous sollicitons votre intervention auprès des autorités politiques du Canada, de la Francophonie et des Jeux de Vancouver pour vous assurer que le français aura la place qu’il doit avoir comme langue officielle et langue de l’olympisme. Vous trouverez ci-dessous quelques adresses utiles que nous vous invitons à utiliser :

James Moore
Ministre du Patrimoine canadien
MooreJ@parl.gc.ca

Pablo Rodriguez
Député libéral
RodriPa@parl.gc.ca

Richard Nadeau
Député du Bloc québécois
NadeaR@parl.gc.ca

Yvon Godin
Député du NPD
GodinY@parl.gc.ca

Steven Blaney
Président du Comité permanent des langues officielles
BlaneS@parl.gc.ca

Marcel Aubut
PrésidentComité olympique canadien
www.olympic.ca/fr/
Ici, on ne s’intéresse pas aux citoyens : adresse électronique introuvable!

Graham Fraser
Commissaire aux langues officielles
francine.leblanc-ottawa@ocol-clo.gc.ca

Sur le même sujet : http://www.cyberpresse.ca/le-droit/dossiers/vancouver-2010/200912/21/01-933148-pas-de-podium-pour-le-francais-a-vancouver.php

En vous remerciant d’avance de votre collaboration,

Jean-Paul Perreault
Président
Impératif français
Recherche et communications
www.imperatif-francais.org

***************
Lettre expédiée au Commissaire aux langues officielles :

Le 21 décembre 2009

Monsieur Graham Fraser
Commissaire aux langues officielles
344, rue Slater, 3e étage
Ottawa (Ontario) K1A 0T8

Monsieur le Commissaire,

Nous vous invitons à intervenir sans tarder auprès des organismes fédéraux de sports d’hiver fautifs mentionnés dans notre recherche ci-jointe afin que la situation suivante soit corrigée sans tarder, c’est-à-dire bien avant la tenue des Jeux olympiques de Vancouver de 2010.

Ces organismes ne peuvent prétendre ignorer que le français est l’une des langues officielles des Jeux olympiques qui se dérouleront au Canada, pays membre de la Francophonie ayant le français comme langue officielle et dont plus de 31 % de la population affirment connaître le français.

Selon notre analyse ci-jointe, les organismes fédéraux de sports d’hiver banalisent le français avec l’appui financier de Patrimoine canadien et de sa « partie intégrante » Sport Canada. Pour eux, la place du français serait en bas du podium aux Jeux olympiques de Vancouver en février!

Notre étude démontre que sur douze sites Web, il n’y en a qu’un dont le contenu en français est équivalent au contenu en anglais. Pourtant, le ministre du Patrimoine canadien et des langues officielles décrit Sport Canada comme suit : « Partie intégrante du ministère du Patrimoine canadien, l’organisme renforce la contribution unique qu’apporte le sport à l’identité, la culture et la société canadiennes ». De quelle identité parle-t-il si le français est ainsi oublié ou banalisé?

Vous trouverez ci-joint et dans notre site Web l’étude de notre organisme de recherche et de communications.

Veuillez agréer, Monsieur le Commissaire, nos salutations distinguées.

Jean-Paul Perreault
Président


Article

Plusieurs autres articles vous attendent sur le site web d’Impératif français. Venez nous visiter!

Impératif français
Recherche et communications
www.imperatif-francais.org
Imperatif@imperatif-francais.org
Tél. : 819 684-8460
Téléc. : 819 684-5902

Impératif français

Impératif français encourage la liberté d’opinion et la liberté d’expression en faveur de la diversité culturelle mondiale par la promotion de la langue française.

Faites votre part ! Devenez membre ou faites un don!


P.-S. Mise à jour – Si vous avez reçu ce courriel, c’est que vous êtes inscrit à nos listes d’envoi et que vous consultez notre site Web. Nous vous félicitons et vous remercions de votre participation au mouvement Impératif français que nous vous invitons à appuyer activement et à faire connaître partout!

Nous procédons actuellement à une mise à jour de nos listes d’inscription en les triant, pour plus d’efficacité, par région et catégorie. Pour ce faire, nous avons besoin de vous. Pourriez-vous, à la page de modification de votre profil, vous assurer que vous êtes inscrit à la liste correspondant le plus à votre profil? Sinon, il vous suffit de cocher les listes auxquelles vous désirez vous abonner et cliquer « Sauvegarder les changements » Merci!

Recherche d’Impératif français : Le français en bas du podium grâce à Patrimoine canadien et Sport Canada!

Sports Canada Hiver (sites Web déficients en français)

SITES OFFICIELS DES FÉDÉRATIONS SPORTIVES DU CANADA

Disciplines des sports d’hiver Bilingue Contenu français Commentaires
Disciplines et leurs associations (O, N)
Biathlon Canada O inférieur Plusieurs documents téléchargeables en PDF ne sont disponibles qu’en anglais. Certaines sous-sections non traduites, comme les règlements pour entraîneurs et sur la formation des athlètes. Fermons aussi les yeux sur les fautes de français.
Bobsleigh Canada O inférieur Accueil en anglais; certaines sections non disponibles en français. Par exemple, l’athlète francophone ne peut trouver dans sa langue les possibilités de subventions, les liens pratiques ou les critères de sélection dans la zone pour athlète
Ballon sur glace
(pas une discipline inscrite aux Jeux olympiques)
O inférieur Accueil en anglais; la plupart des sous-sections disponibles en
anglais seulement.
Curling (Association canadienne de) O inférieur Accueil en anglais; la plupart des sous-sections comme la section des outils de bonnes pratiques, les tableaux de classement et autres disponibles en anglais seulement; certaines sections disponibles en français avec titres/entêtes en anglais et truffées de fautes.
Hockey Canada O inférieur Accueil en anglais; quelques sections (ex., bottin des contacts) ne sont pas traduites; le calendrier des événements contient des entêtes en anglais et quelques fautes de français dans certains textes.
Luge (Association canadienne de) O inférieur Accueil en anglais; calendrier d’événements et autres sections, telle la section des membres et dossiers de téléchargement ne sont disponibles qu’en anglais.
Patinage artistique O Légèrement inférieur Certaines sections ne sont pas totalement traduites (ex., compétitions, la sous-section sur les objets de collection). Quelques fichiers en PDF ne sont disponibles qu’en anglais.
Patinage de vitesse Canada O équivalent Pas de problèmes majeurs dans ce site. Par contre, les entêtes des feuilles de classements finaux en Excel sont en anglais seulement.
Ski acrobatique (association canadienne de) O Légèrement inférieur Sur la page d’accueil, le carré de recherche ‘Google’ en haut à droite est en anglais; la section ’boutique’ et le lien sur l’assurance-accident, toutes les cartes des juges ne sont disponibles qu’en anglais.
Ski alpin Canada O inférieur Accueil en anglais – version française accessible par un bouton en haut à droite. Certains carreaux dans la section française sont en anglais. Plusieurs sections, dont la liste des entraîneurs, la politique sur le harcèlement, le plan stratégique et bien d’autres ne sont qu’en anglais.
Ski de fond Canada O inférieur La majorité du site semble équivalente. Par contre, les sections ‘Programme de soutien‘, Prix de reconnaissances des bénévoles, la section sur les ressources, le manuel des officiels et quelques autres ne sont disponibles qu’en anglais.
Surf des neiges (Snowboard Canada) O Légèrement inférieur Certaines sections, dont certaines sur le développement des clubs, le Document technique des jeux du Canada, entre autres, ne sont disponibles qu’en anglais.

Nombre de sites en anglais seulement = 0

Nombre de sites dont le contenu en français est nettement inférieur au contenu en anglais = 8

Nombre de sites dont le contenu en français est légèrement inférieur au contenu en anglais = 3

Nombre de sites dont le contenu en français est équivalent au contenu en anglais = 1

Recherche effectuée Par Impératif français en décembre 2009