GATINEAU HONORE « AMHERST »

Monsieur le Maire, Conseillères et Conseillers,
Ville de Gatineau
info@gatineau.ca

Intéressante, mais surtout désopilante, cette lettre de Jean-Paul Perreault, président d’Impératif français que je retrouve dans le Journal LeDroit du 16 novembre. Forcé de confirmer ses affirmations selon lesquelles Amherst aurait été le précurseur de la guerre biologique en distribuant des couvertures infectées de varéole aux Indiens, force est de conclure que M. Perreault fut même trop gentil envers ce monstre pour qui une rue du vieux Hull porte toujours son nom. Incroyable.

Pour la petite histoire, c’est un adjoint d’Amherst, le Colonel Henry Bouquet, qui lui a suggéré la distribution de couvertures infectées de varéole, ces mêmes Indiens qu’Amherst qualifiait de « peuple exécrable ».

Quand Gatineau jettera-t-elle à la poubelle ce nom Amherst, de ce fait rebaptisant cette rue en lui donnant un nom valable, et pourquoi pas, Rocheleau, Isabelle, Moncion, Légère, Prévost (Gilles) et j’en passe.

Ici en 1967 à Ottawa, lors de la visite du Général DeGaulle à Montréal alors qu’il lança son fameux « Vive le Québec libre », beaucoup plus rapide fut la réaction des zélés anglos, et, triste, de francos assimilés d’Ottawa à renommer la rue Charles DeGaulle près de l’Université St-Paul, rue Centennial. Pas rue Centenaire non plus, mais bien Centennial. Pourtant, et malgré cette déclaration controversée que j’ai moi-même déplorée comme ingérence inacceptable, DeGaulle fut, avec le concours des alliés de du maqui français, un des libérateurs de la France, un grand patriote et le fondateur de la plus et comment efficace 5e République. Pas criminel de guerre tel Amherst, lui, qui ne méritait pas qu’on efface son nom d’une rue pourtant modeste, voire insignifiante.

Je vous prie, mesdames et messieurs les conseillers, de faire disparaître à tout jamais ce nom Amherst des panneaux de rue de votre ville.

Jacques Dufault
Orléans On

http://www.imperatif-francais.org/bienvenu/articles/2009/guerre-bacteriologique.html

Adresse utiles :

maire@gatineau.ca
Boucher.yvon@gatineau.ca
pedneaud-jobin.maxime@gatineau.ca
tremblay.maxime@gatineau.ca
Philion.pierre@gatineau.ca
lauzon.stephane@gatineau.ca
angers.luc@gatineau.ca
tasse.denis@gatineau.ca
psenack.stefan@gatineau.ca
goneau.sylvie@gatineau.ca
riel.alain@gatineau.ca
martin.patrice@gatineau.ca
apollon.mireille@gatineau.ca
montreuil.luc@gatineau.ca
laferriere.denise@gatineau.ca
desylva.joseph@gatineau.ca
bouthillette.patsy@gatineau.ca
champagne.nicole@gatineau.ca

NDLR – Les villes de Sherbrooke et Montréal commémorent également sur leur territoire l’inventeur de la première guerre bactériologique, Amherst, criminel animé par un idéal de génocide.

P.-S. D’ailleurs, pour donner un peu de concret à l’aspect « inventeur de la première guerre bactériologique », voici un extrait tiré de ses correspondances :

« You will do well to try to innoculate the Indians by means of blankets, as well as every method that can serve to extirpate this execrable race. »

(« Vous feriez bien d’essayer d’infecter les Indiens avec des couvertures, ou par toute autre méthode visant à exterminer cette race exécrable. »)

Ville de Sherbrooke : www.ville.sherbrooke.ca
Ville de Montréal : www.ville.montreal.qc.ca