CHAIRE SENGHOR DE LA FRANCOPHONIE

L’UQO obtient une Chaire Senghor de la Francophonie

Le secrétaire général de la Francophonie, Son Excellence monsieur Abdou Diouf qui était de passage à l’UQO pour l’attribution d’un doctorat honorifique a annoncé le lancement de la Chaire Senghor de la Francophonie à l’UQO. Il s’agit de la première chaire de Senghor en Amérique du Nord.

La Chaire Senghor de l’UQO accueille en son sein une équipe de chercheurs de calibre international, en provenance de différents horizons de la Francophonie. En outre, elle bénéficie du soutien financier, organisationnel et scientifique de l’Alliance de recherche université communauté – Innovation sociale et développement des communautés (ARUC-ISDC).

La Chaire Senghor de l’UQO prévoit centrer ses travaux d’une part sur le développement des collectivités territoriales et d’autre part sur l’exceptionnelle contribution intellectuelle de Léopold Senghor dans l’épanouissement de la Francophonie.

Les Chaires Senghor ne sont pas des chaires de recherche classiques, au sens où l’entendent les grands organismes subventionnaires canadiens. En effet, les Chaires ne sont pas exclusivement dédiées à la recherche. Toutes comportent bien entendu un volet recherche, mais elles offrent aussi des espaces de débats, des lieux de formation sur un aspect ou l’autre de la Francophonie et des milieux d’accueil pour les étudiants, les gestionnaires et les acteurs politiquement engagés dans le développement de la Francophonie. Il revient à chaque Chaire d’élaborer son propre programme d’activités et de recherche en fonction des spécificités propres à son milieu d’accueil.

La Chaire Senghor de l’UQO se définit comme un espace de réflexion universitaire sur la Francophonie dans sa dimension internationale. Outre le développement de recherches axées sur la Francophonie dans le développement des communautés à l’échelle internationale, la Chaire de l’UQO entend se spécialiser dans la mobilisation des connaissances et l’offre de tribunes de débat aux échelles régionales, nationales et internationales.

Le titulaire de la Chaire de Senghor à l’UQO est le professeur Jean-François Simard. Les professeurs qui y collaboreront sont les suivants : Yao Assogba, Louis Favreau, Lucie Fréchette, Ndiaga Loum, Thibault Martin, Bernadette Kassi, Christiane Melançon, Martin Robitaille et le vice-recteur à l’enseignement et à la recherche Denis Dubé.

Source :
Gilles Mailloux
Responsable des relations médias
gilles.mailloux@uqo.ca