« UNIVERSITY OF MONTREAL »

Frédéric Lacroix

«McGill University» est mondialement connue et est devenue presque synonyme des mots «recherche» et «Montreal» (sans accent).

Mais quel peut bien être le nom de l’autre grande université de recherche à Montréal? Le néophyte qui chercherait à le savoir en scrutant la littérature scientifique serait très rapidement confus, tant «l’Université de Montréal» se décline sous des appellations variées. Une petite recherche dans Internet nous indique que les chercheurs de l’Université de Montréal, du Centre hospitalier de l’Université de Montréal (le CHUM) et du Centre de recherche du CHUM (le CRCHUM), publient leurs recherches sous une variété de noms différents, sans logique ni ordre apparent. Ainsi, l’on tombe sur des publications émanant de la «University of Montreal», «Montreal University», «Montreal University Research Center», «University of Montreal Hospital».

Difficile de reconnaître «l’Université de Montréal», le «CRCHUM» ou le «CHUM» dans cette foison d’appellations. Les conséquences de cette schizophrénie nominative sont importantes: l’impact scientifique et le prestige du plus grand établissement scientifique de langue française en Amérique sont dilués, fragmentés, amoindris. Selon les statuts de l’université, le nom de l’université de doit pourtant pas être traduit. La «University of Montreal» n’existe donc pas, stricto sensu. Uniformiser les appellations, voilà une toute petite tâche de rien du tout à laquelle pourrait s’atteler la direction de l’UdeM, qui ne coûterait rien, mais qui aurait cependant un grand impact.

Lettre ouverte publiée dans Le Devoir du lundi, 21 juillet 2008

****************
Adresse utile:

Monsieur Luc Vinet
Recteur
recteur@umontreal.ca