« THANK YOU SATAN ! »

Ou le Québec de Jean Charest…

Re : « Michel Fecteau/CA/Transport/Bombardier is out of the office »

Je saisis donc (voir ci-contre), par le biais/billet de M. MICHEL FECTEAU, que la transnationale québécoise BOMBARDIER constitue désormais une entreprise anglaise. Et unilingue anglaise, SVP.

Alors, Thank you so much BOMBARDIER ! Le citoyen québécois que je suis se voit grandement honoré par le haut sens de la dignité que de la sorte vous témoignez, sans réserve, à la faveur de vos communications avec les indigènes de la patrie de Joseph-Armand Bombardier (1907-1964).

Encore un peu, et on s’croirait in the United Departments of France (www.imperatif-francais.org/bienvenu/articles/2008/toubon-a-rien.html).

À n’en pas douter, le personnel de l’Entreprise s’est fait au fil des ans un devoir de se soumettre à l’idiosyncrasie (non point, détrompez-vous : il ne s’agit pas en l’occurrence de la phénoménologie d’un « idiot qui s’écrase » – encore que) de M. LAURENT BEAUDOIN (http://bombardier.com/fr/bombardier/gouvernance/conseil-d-administration-/liens-des-administrateurs?docID=0901260d8000c521); lequel so very proud Canadian s’autorise même, on s’en souviendra, à la faveur des périodes référendaires, à indiquer à ses ouailles (un petit bol de Germinal avec ça…?) dans quelle case – vide, et à donner le vertige – insérer le signal de la provincialisation à vie du peuple dont il est lui-même l’un des fils.

En outre, tout laisse croire depuis mai dernier que fiston Pierre suivra à la trace la très monarchique filiale filière propre à l’idio… de son richissime géniteur.

Comme quoi, si chez d’aucuns les millions peuvent à l’occasion sortir par les oreilles (ainsi que par celles de leur famille tout entière, ça c’est déjà vu), la chose ne signifie point pour autant que l’honneur et le respect de soi daignent parcourir simultanément le moindre centimètre sur l’échelle de la dignité humaine.

Jean-Luc Gouin
citoyen du pays de Félix Leclerc (coordonnées personnelles sur requête),
21 août 2008

PS : On remarquera que même les dates telles que libellées par M. Fecteau apparaissent sous format anglo-saxon. Voilà donc, dirons-nous en guise de conclusion, une leçon fort paradoxale : On peut atteindre les sommets de l’excellence jusque dans les abysses de l’esprit colonisé. So, Good Work Lawrence ! Aussi on comprendra aisément que notre First Minister (pour qui – on le sait puisqu’il nous le rappelait encore tout récemment – « le français, c’est sacré ! » : www.imperatif-francais.org/bienvenu/articles/2008/gouvernement-du-quebec.html) eût pu à toutes fins utiles, monsieur le gendre de J-A pas-photographe, se montrer aussi fier de vous que de Pappy Paul, Desmarais de son patronyme (http://lequebecetlafrancite.blogs.nouvelobs.com/archive/2008/03/09/lettre-ouverte-au-president-de-la-republique-francaise.html).


— En date de : Jeu, 21.8.08, michel.fecteau@CA.TRANSPORT.BOMBARDIER.COM <michel.fecteau@CA.TRANSPORT.BOMBARDIER.COM> a écrit :

> De: michel.fecteau@CA.TRANSPORT.BOMBARDIER.COM <michel.fecteau@CA.TRANSPORT.BOMBARDIER.COM>
> Objet: Michel Fecteau/CA/Transport/Bombardier is out of the office.
> À: CLUB-MONTREAL-ADUL@LISTES.ULAVAL.CA
> Date: jeudi 21 Août 2008, 11 h 39

> I will be out of the office from 08/07/2008 until
> 09/02/2008.
>
> I will respond to your message when I return.