« IF YOU DON’T WANT TO LEARN FRENCH, PRESS 9 »

Objet : « If you don’t want to learn French… »

Monsieur Godbout,

En plus de l’intervention de l’OQLF, il faudra celle de Mme St-Pierre auprès de ses collègues ministres et, s’il le faut, celle du premier ministre afin de s’assurer que tous les bureaux de l’Administration et les sociétés d’État « exercent un rôle exemplaire et moteur » comme le mentionne la Politique gouvernementale relative à l’emploi et à la qualité de la langue française dans l’Administration qui ajoute même : « L’Administration favorise l’unilinguisme français dans ses activités afin de refléter le fait que le français est à la fois la langue officielle et la langue normale et habituelle de la vie publique. »

Les bureaux de l’Administration et les sociétés d’État qui n’appliquent toujours pas la recommandation de l’OQLF sur « La place du français dans les messages d’accueil » ne peuvent prétendre l’ignorer puisque cela fait au moins un an que plusieurs organismes de défense du français, dont Impératif français, plusieurs citoyens et l’OQLF interviennent auprès des délinquants et du gouvernement pour qu’ils appliquent la recommandation de l’OQLF.

Quelle confiance le citoyen peut-il avoir et quelle crédibilité peut-il accorder au gouvernement et à ses organismes qui, d’un côté, parlent de la francisation des entreprises privées, mais de l’autre, s’avèrent incapables de faire appliquer par « ses » établissements et « son » Administration sa propre Politique linguistique?

Au plaisir de vous lire,

Jean-Paul Perreault
Président
Impératif français
Recherche et communications

—–Message d’origine—–
De : Antoine.Godbout@mcccf.gouv.qc.ca [mailto:Antoine.Godbout@mcccf.gouv.qc.ca] Envoyé : 22 octobre 2008 16:52
À : president@imperatif-francais.org
Cc : france.boucher@oqlf.gouv.qc.ca
Objet : Votre courriel du 22 octobre 2008

alt

– Avis: Ce message est confidentiel et ne s’adresse qu’aux destinataires. Si vous le recevez par erreur, veuillez le supprimer et nous en aviser.

Monsieur Jean-Paul Perreault
president@imperatif-francais.org

Objet : Courriel du 22 octobre

Monsieur le Président,

Nous avons bien reçu votre courriel concernant les messages d’accueil téléphoniques dans divers organismes de l’Administration. Vos représentations seront portées à l’attention de la ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Mme Christine St-Pierre, qui a également la responsabilité de la Charte de la langue française.

Soyez assuré que Mme St-Pierre continuera ses interventions afin de s’assurer du respect de la Politique gouvernementale relative à l’emploi et à la qualité de la langue française dans l’Administration. À ce propos, je désire vous indiquer que Mme St-Pierre avait déjà demandé à l’Office québécois de la langue française d’intervenir auprès d’un certain nombre d’organismes de l’Administration, notamment sur le dossier de la langue d’accueil.

Je vous remercie de votre engagement en faveur de la langue française et vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de mes salutations distinguées.

Antoine Godbout
Conseiller politique

—–Message d’origine—–
De : Jean-Paul Perreault [mailto:president@imperatif-francais.org] Envoyé : 22 octobre 2008 10:44
À : OQLF Plaintes; Info@Spl. Gouv. Qc. Ca; ministre@mcccf.gouv.qc.ca
Cc : helene.binette@oqlf.gouv.qc.ca; france.boucher@oqlf.gouv.qc.ca; lise.lambert@gouv.qc.ca; pcurzi-bord@assnat.qc.ca; Mdumont

Objet : « If you don’t want to learn French… »

Madame, Monsieur,

Nous sollicitons, une autre fois, l’intervention de l’OQLF, du Secrétariat à la politique linguistique et de madame St-Pierre, ministre responsable de la Charte de la langue française.

Jean-Paul Perreault
Président
Mouvement Impératif français
Tél. : 819 684-8460

« If you don’t want to learn French… »

Nous observons que plusieurs bureaux du gouvernement du Québec ont choisi de respecter la langue d’usage public commune et la langue officielle du Québec. Toutefois, certains bureaux gouvernementaux s’acharnent toujours, malgré nos nombreuses interventions, à banaliser le français et à promouvoir l’anglais en maintenant contre tout bon sens leurs pratiques anglicisantes.

Ci-dessous, le mot « inchangé » indique que cet organisme insiste pour ne pas nous respecter!

Gouvernement du Québec
Bibliothèque et Archives nationales, 1 800 363-9028 (« inchangé »)
Commission d’accès à l’information, 1 888 528-7741 (« inchangé »)
Directeur de l’État civil, 1 800 567-3900 (« inchangé »)
Investissement Québec, 1 866 870-0437 (« inchangé »)
Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, 1 800 463-5023 (« inchangé »)
Ministère du Développement économique, 514 873-8330 (« inchangé »)
Office de protection du consommateur, 514 253-6556 (« inchangé »)
Régie des alcools, des courses et des jeux, 514 873-3577 (« inchangé »)
Régie du logement, 514 873-2245 (« inchangé »)
Revenu Québec, 514 873-2610 et 1 800 267-6299 (« inchangé »)
Services gouvernementaux, 514 644-4545 : (« inchangé »)
Services Québec, Registre des entreprises, 1 888 291-4443 (« inchangé »)
Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) : 1 800 361-7620 (« inchangé »)
Société des alcools du Québec, 1 866 873-2020 (« inchangé »)
Société des établissements de plein air du Québec (SÉPAQ), 1 800 665-6527 (« inchangé »)

Région de Montréal
Services gouvernementaux, 514 644-4545 (« inchangé »)
Revenu Québec, 514 873-2610 (« inchangé »)
Office de la protection du consommateur, 514 253-6556 (« inchangé »)

Région de l’Outaouais
Emploi-Québec, 819 772-3035 (« inchangé »)
Investissement Québec, 819 772-3211 (« inchangé »)
Office de protection du consommateur, 819 772-3016 (« inchangé »)
SAAQ Réadaptation, 819 772-3071 (« inchangé »)

Ville de Montréal
Aliments : 514 280-4300 (« inchangé »)
Bureau du maire : 514 872-3101 (« Pire ! On répète tout en anglais! »)
Évaluation foncière : 514 280-3825 (« Pire ! On répète tout en anglais! »)
Finances : 514 872-2305 (« Pire ! On répète tout en anglais! »)
Objets trouvés (Société de transport de Montréal) : 514 786-4636 (« inchangé »)
Renseignements généraux : 514 872-1111 (« inchangé »)

Ville de Gatineau
Bibliothèque Lucy-Faris, 819 685-5009 (« inchangé »)
Centre culturel du Vieux-Aylmer, 819 685-5033 (« inchangé »)
Renseignements : 819 243-2345, 819 595-2002 (appels de l’extérieur) ou 3-1-1 (« inchangé »)

Une mentalité colonisée
Dans presque tous les États du monde, l’accueil téléphonique se fait dans la langue nationale de ceux-ci. Seule une mentalité colonisée peut concevoir qu’il est plus important d’offrir l’accès, en premier, au message d’accueil dans une autre langue, ici l’anglais, avant d’avoir entendu entièrement le message dans la langue officielle de l’Administration! Le message d’accueil en anglais au Québec, « If you want to hear this message in English, press 9 », est l’équivalent de dire à l’unilingue anglais ou au nouvel arrivant : « If you don’t want to learn French, press 9 ». C’est aussi un puissant moyen pour banaliser et inférioriser la langue française, une langue déjà trop fragilisée par l’irresponsabilité des autorités politiques.

Il existe bien peu de gouvernements dans le monde qui sentent le besoin d’offrir en premier l’accès à leurs messages d’accueil sur boîte vocale dans une autre langue (lire ici l’anglais) que leur langue officielle et publique commune. Les gouvernements membres de l’UNESCO qui ont adopté la Convention internationale sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles seraient surpris d’apprendre que le gouvernement du Québec choisit de consacrer et multiplier au sein de ses propres établissements et à sur tout son territoire ces pratiques d’anglicisation.

Source:
Impératif français
Recherche et communications
www.imperatif-francais.org
Imperatif@imperatif-francais.org
Tél. : 819 684-8460
Téléc. : 819 684-5902

***************

Adresses utiles:

Madame Christine St-Pierre, ministre responsable de la Charte de la langue française, ministre@mcccf.gouv.qc.ca

Office québécois de la langue française, info-plaintes@oqlf.gouv.qc.ca

Secrétariat à la politique linguistique, info@spl.gouv.qc.ca