PRODUCTION ET DIFFUSION TÉLÉVISUELLES

Au Québec, il y a deux chaînes privées généralistes de langue française (TVA, TQS) et deux de langue anglaise (CTV et Global).

Avec la disparition possible du réseau TQS, le nombre de chaînes privées généralistes de langue anglaise dépasserait le nombre de chaînes privées de langue française, et ce, au sein même de la nation québécoise, une nation de langue française!

Impératif français dénonce les politiques linguistiques du gouvernement du Canada responsables de l’anglicisation de la francophonie et les pratiques du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) qui encouragent l’américanisation et l’anglicisation des ondes par la distribution par câble ou par satellite des stations étatsuniennes. Ces politiques et pratiques sont en grande partie responsables de l’affaissement, de l’érosion et de la fragilisation du marché télévisuel de langue française au Québec (sans parler de celui de la francophonie canadienne !)

Grâce au gouvernement du Canada et à son CRTC, les Québécois peuvent capter dans toutes les régions du Québec trois fois plus de stations télévisuelles de langue anglaise que de stations de langue française!

L’on voudrait nuire à l’expansion culturelle francophone et à la production et la diffusion télévisuelles de langue française que l’on ne s’y prendrait pas autrement! Si TQS disparaît, le gouvernement du Canada en sera responsable en bonne partie.

Source :
Jean-Paul Perreault
Président
Impératif français
Recherche et communications
Tél. : 819 684-8460
www.imperatif-francais.org
Imperatif@imperatif-francais.org