NON AU RÉSEAU ANGLAIS DE McGILL

Impératif français est heureux de voir que L’Outaouais à l’urgence – Phase 2 endosse sa recommandation pour que « l’UQO offre un programme de médecine et, de concert, avec le Cégep de l’Outaouais, les autres programmes qui manquent à notre région en matière de formation des travailleurs de la santé ».

Cependant, il s’oppose à ce que ce programme relève du Réseau universitaire intégré de santé (RUIS) de l’Université de McGill tel que proposé par L’Outaouais à l’urgence.

L’Outaouais est une région à forte majorité de langue française, aussi serait-il normal que nous soyons desservis par un réseau universitaire de santé fonctionnant dans la langue de cette majorité. Ce qui n’est pas le cas du réseau dont fait partie McGill University. Une étude de l’OQLF a déjà démontré que les patients traités par le McGill University Health Center (MUHC) étaient en contact avec du personnel soignant (surtout des infirmières et médecins) ne parlant pas français le cinquième du temps. En outre, de nombreuses histoires de patients incapables de se faire traiter en français au MUHC ont surgi dans les médias ces derniers temps (par exemple, voir Le Soleil, 7 février, « Hospitalisée dans un univers anglophone »), ce qui indique que le MUHC, qui vit des fonds publics, est peu respectueux de la langue française.

« Nous avons déjà assez de difficultés en étant forcés de recevoir des services en anglais en Ontario faute de services adéquats en français dans l’Outaouais sans avoir à subir les services et l’encadrement anglais de McGill. Il y a des RUIS reconnus pour leur respect du Québec. Mais le RUIS de McGill fait l’objet de nombreuses plaintes et même, à l’heure actuelle, de manifestation à l’Hôpital Lachine à Montréal pour ses piètres services en français », de déclarer le président d’Impératif français, Jean-Paul Perreault

« De plus, afin que cesse la discrimination dont est victime la région de l’Outaouais et qui met en péril la santé et la qualité de vie de ses citoyens, nous réitérons notre recommandation "que l’on construise en Outaouis un centre hospitalier universitaire comme en possèdent les régions de Québec et de Sherbrooke" », d’ajouter M. Perreault.

Source:
Impératif français
Recherche et communications
www.imperatif-francais.org
imperatif@imperatif-francais.org
Tél. : 819 684-8460

À lire sur le même sujet :
L’Outaouais, des civières dans les corridors
http://www.imperatif-francais.org/bienvenu/articles/2007/loutaouais-des-civieres-dans-les-corridors.html

Adresses utiles:

Monsieur Philippe Couillard
Ministre de la Santé et des Services sociaux
ministre@msss.gouv.qc.ca

L’Outaouais à l’urgence – Phase 2, avouslaparole@oauphase2.org