L’UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE

Il est à noter qu’Ottawa subventionne à plein la production d’affiches publiques unilingues anglaises qui pullulent sur les murs de la Faculté de médecine de l’Université de Sherbrooke (UdeS). Ottawa finance aussi plusieurs sites internet unilingues anglais de l’UdeS et des cours donnés uniquement en anglais. Dès qu’un étudiant ne parle pas le français, les cours et ateliers, au niveau du doctorat, se déroulent exclusivement en anglais.

Est-ce le rôle d’Ottawa de payer pour angliciser massivement les universités francophones au Québec?

Jacques Poisson
Président du Mouvement estrien pour le français

L’Université de Sherbrooke parle fourchelangue

François Gougeon, journaliste à La Tribune, Sherbrooke

le mardi 23 décembre 2008


Extrait de la Politique linguistique de l’Université de Sherbrooke :

3.2

Affichage public de l’Université de Sherbrooke

Le français est la langue des affiches, des écriteaux et des pancartes placés sur les campus de l’Université sur supports fixes ou mobiles, à l’intérieur ou à l’extérieur des édifices.


Michelle Courchesne, ministre de l’Éducation du Québec

ministre@mels.gouv.qc.ca


Voir aussi :

L’unilinguisme anglais prolifère à l’Université de Sherbrooke