LE « RED BULL CRASHED ICE »

Le texte qui suit a été publié en page 32 du Soleil d’hier (30 octobre 2008). J’y propose que le fameux "Red Bull crashed ice" ait une appellation plus respectueuse de la population de Québec et du Québec.

Si le coeur vous en dit, vous êtes tous invités à faire connaître votre opinion sur le sujet à : http://www.redbull.ca/fr/switchLanguage.action#page=CompanyPage.Contact.

Note: Le Soleil a remplacé "cap aux Diamants" pour "cap Diamant", un calque tout bête de "Diamant Cape", expression dont l’Asulf a suggéré récemment le remplacement. Hélas!

Voici le texte proposé au départ:

La compagnie Red Bull manque de délicatesse envers Québec, ville-hôte de sa compétition sur glace. C’est le moins que l’on puisse dire. La population est ici de langue française, la ville essaie de conserver son originalité et sa personnalité, comme le Québec tout entier d’ailleurs.

L’entreprise devrait faire le nécessaire pour franciser, non pas sa raison sociale, mais au moins l’expression "crashed ice". Déjà l’Office québécois de la langue propose "patinage extrême". L’Asulf se permet d’ajouter "patinage casse-cou". D’autres appellations seraient possibles. Le comité des citoyens du Vieux-Québec en a aligné d’autres lors d’une réunion récente.

Les Québécois acceptent de prêter les pentes du cap aux diamants. Il serait merveilleux qu’on annonce dorénavant "Patinage extrême Red Bull" ou encore "Patinage casse-cou Red Bull". Et on peut suggérer à la compagnie de faire un effort semblable dans les différents pays qui accueillent l’activité.

Le président,

Gaston Bernier

ASSOCIATION POUR LE SOUTIEN ET L’USAGE DE LA LANGUE FRANÇAISE
asulf@globetrotter.net
http://www.asulf.ca

Adresses utiles :

www.redbull.ca
Page commentaire : http://www.redbull.ca/fr/switchLanguage.action#page=CompanyPage.Contact