LE MOUVEMENT DESJARDINS

LE MOUVEMENT DESJARDINS SE LANCE DANS UNE VASTE CAMPAGNE D’ANGLICISATION
et devient officiellement bilingue.

En mai 2008, le Mouvement Desjardins a amorcé la bilinguisation de ses structures comme le démontre le texte ci-dessous paru récemment dans la revue Desjardins. Pour la coopérative québécoise, l’adoption de l’anglais s’inscrit dans « une logique de service de haute qualité », qui permettra « d’améliorer la performance et d’assurer la pérennité de Desjardins comme groupe coopératif »!

La nouvelle politique, que Desjardins prend bien soin de ne pas publier sur son site Web, « reconnaît de manière plus explicite le statut de l’anglais chez Desjardins ». Source: Revue Desjardins, avril-mai 2008, p. 30-31.

Dans la nouvelle politique anglicisante de Desjardins, on trouve plusieurs mesures encourageant l’unilinguisme anglais et décourageant l’apprentissage du français. Voici certains extraits de la Revue Desjardins :

1) « … une logique de service de haute qualité, incite Desjardins à servir ses membres et ses clients dans leur langue d’usage, soit en français et de plus en plus en anglais… » (Service de haute qualité signifie donc pour Desjardins de plus en plus en anglais!)

2) « En effet, l’anglais, parlé par sept Canadiens sur dix, est perçu par les anglophones comme LA langue des affaires et du domaine bancaire. » (Desjardins veut contribuer activement à cette perception!)

3) « La nouvelle politique (…) reconnaît de manière plus explicite le statut de l’anglais chez Desjardins. » (Desjardins mène actuellement une vaste campagne auprès de ses employés, clients et membres en faveur de l’anglicisation!)

4) « L’anglais peut aussi avoir un statut de langue de gouvernance… » (Et le français un statut de langue inférieure!)

5) « À l’extérieur du Québec (…) la langue d’administration et de travail est généralement l’anglais…» (Desjardins abandonne les Canadiens français qui l’ont pourtant appuyé depuis ses débuts!)

6) « À l’extérieur du Québec (…) la connaissance du français sera un atout. » (Pour Desjardins, à l’extérieur du Québec, la connaissance du français ne sera rien de plus qu’un « atout »!)

Les clients et membres qui ont choisi le Mouvement Desjardins pour des raisons culturelles, linguistiques, politiques ou d’appartenance sont ainsi invités à réfléchir à leur choix d’établissement bancaire. Vous trouverez les coordonnées des sièges sociaux, sociétés, filiales et succursales à l’adresse www.desjardins.com

Ci-dessous, l’article « Une POLITIQUE LINGUISTIQUE révisée pour de nouveaux défis » extrait de la revue Desjardins avril-mai 2008, p. 30-31