LE FRANÇAIS, LANGUE DE L’OLYMPISME?

Le français, langue de l’Olympisme !

Mesdames et Messieurs les Sénateurs,

L’anglais et le chinois seules langues de l’olympisme ?

Le français cessera-t-il d’exister aux yeux du monde ?

À l’ouverture des J.O. d’Athènes, les délégations des pays africains francophones quittèrent la séance pour protester contre l’absence de discours en français, langue officielle de l’Olympisme. La délégation française ne broncha pas ! Que je sache, le gouvernement français ne fut jamais pressé de se justifier sur cette reculade. Mais fallait-il compter sur une presse largement acquise au tout anglais et confisquant tout débat sur l’usage international du français ?

Pour les J.O. de Pékin, qu’à décidé François Fillon ? Le français cessera-t-il d’exister aux yeux du monde ? Osera-t-on même lui poser la question ?

Renonçant au rayonnement de notre langue, la France répétera-elle aux Africains francophones le message offensant d’Athènes : votre attachement au français est un des stigmates de votre sous-développement ! Mettez-vous donc à l’anglais : les Américains et les évangélistes anglo-saxons sont prêts à intensifier la construction d’écoles et la dotation des centres culturels.

Si la passivité et la complicité des responsables politiques français persistent, bientôt notre langue ne sera plus utilisée que par ses locuteurs natifs, comme le finnois ou le catalan. Une simple langue vernaculaire.

(…)
(EXTRAIT du n° 79 – juillet-août- 2008 de la revue Wallonie-France)

Mesdames et Messieurs les Sénateurs, lorsque vous écoutiez Sébastien Tellier chanter en anglais pour représenter la France à l’Eurovision et lorsque vos collègues députés votaient un amendement en faveur des langues ethno-régionales, les partisans du tout anglais oeuvraient, eux, en Chine pour que le français, langue de l’Olympisme, soit éliminé des JO.

Peut-on encore compter sur nos hommes politiques pour défendre nos intérêts linguistique ?

Dans l’espoir que ces quelques mots vous feront prendre conscience de l’importance de réagir en faveur de la langue de la République et de la Francophonie, je vous prie de bien vouloir agréer, Mesdames et Messieurs les Sénateurs, l’expression de ma haute considération.

Régis Ravat
Président de l’A.FR.AV (www.francophonie-avenir.com)

Merci de signer notre pétition en ligne : Pétition pour demander au président de la République, Nicolas Sarkozy, de respecter ses engagements électoraux en matière de langue française, de Francophonie et de lutte contre le tout anglais.

Communiqué de l’A.FR.AV
www.francophonie-avenir.com