LE FRANÇAIS EN VACANCES

Beaucoup d’entre nous vont partir à l’étranger pendant leurs vacances. N’abandonnons pas notre langue à la maison et réclamons haut et fort que :

  • dans les vols dont le départ ou l’arrivée a lieu dans une ville française, les annonces soient faites aussi en français,
  • les organisations de tourisme locales, qui accueillent des Français en nombre, s’adressent à nous et nous divertissent en français,
  • dans les pays membres de la Francophonie, la langue française soit présente, à côté d’autres, dans les lieux publics, dans les hôtels, dans les musées… 

Pensons, lorsque nous nous adressons à un autochtone, à le faire d’abord dans sa langue si nous la connaissons suffisamment, sinon en français, avant de recourir à une autre langue étrangère. On est souvent surpris de découvrir combien d’interlocuteurs étrangers connaissent plus ou moins notre langue.

La vitalité du français à l’étranger dépend en partie de la conviction que nous montrons à le maintenir comme langue internationale.

Cordialement et bonnes vacances.

Marceau Déchamps
vice-président
Défense de la langue française
http://www.langue-francaise.org