LANGUEDOC-WINES.FR

dgcivl@languedoc-wines.com a écrit, le 27 juin 2008 :

Monsieur le Professeur,

Je n’ai pas souvenir de la communication de votre message l’an dernier et suis désolé que cette absence de réponse involontaire ait pu vous choquer.

Vous soulevez un élément intéressant, mais qui ne m’amène pas à la même conclusion, aussi pessimiste et dévalorisante que la votre.

Je pense que ce terme a été souhaité, comme en Provence pour une meilleure efficacité de lisibilité que les moteurs de recherche internet.
C’est une explication technique.

Il n’y a aucune volonté de nous rabaisser, car nous sommes fiers de notre identité avec nos qualités et nos défauts.

Merci de votre amitié et continuez à nous aider en faisant découvrir nos vins.

Bien cordialement,

Axel de WOILLEMONT
Directeur du CIVL

Conseil Interprofessionnel des Vins du Languedoc
http://www.languedoc-wines.com/

J.L. Dion :

Merci, monsieur de Woillemont, d’avoir bien voulu donner suite à mes remarques.

Je constate avec regret que votre « explication technique » est lourdement plombée, vu que les moteurs de recherche fonctionnent aussi efficacement en français qu’en anglais, qu’en allemand ou en toute autre langue évoluée.

D’ailleurs, comme j’en ai donné plusieurs exemples, vos voisins Allemands n’ont aucun scrupule à nommer leurs sites internet dans leur langue et cela ne leur nuit aucunement, bien au contraire…

C’est sans doute parce qu’ils appliquent instinctivement cette rude pensée de leur grand philosophe Emmanuel Kant :« Si tu te fais ver de terre, ne te surprend pas si on t’écrase avec le pied » [*]

On constate par contre que la France, malgré son anglomanie galopante, fait face à plusieurs déboires économiques.

Ce mot de cinq lettre dans www.languedoc-wines.com ne peut être d’aucune façon la source d’un redressement. C’est mon humble avis dans l’esprit de Kant. Cette source se trouve plutôt dans l’originalité, la compétence et l’innovation.

Toutefois, vos collègues du « Portail et Annuaire des Vins du Languedoc-Roussillon » ont plutôt imité le comportement des Allemands en nommant leur site « http://www.vins-languedoc-roussillon.fr » (site en quatre langues)…

Côtoyant depuis longtemps les Anglo-Saxons et ayant même une ancêtre britannique (mon ancêtre direct, Jacques Dion, était toutefois de la région de La Rochelle, ~1670), j’ai eu l’occasion de prendre quelques leçons dans ce domaine et de comprendre que Kant a raison : on ne respecte que ceux qui se respectent…

Veuillez croire que j’ose exprimer ceci en toute amitié pour la France que j’aime sincèrement et pour les Français. Je souhaite vivement qu’on se souvienne que, à partir de 1958, votre pays a connu un redressement et un rayonnement extraordinaire alors qu’un homme brillant, énergique et debout savait se faire respecter en toute élégance, et en français : Charles De Gaulle…

Très sincèrement,

Jean-Luc Dion

Pr Jean-Luc Dion, ing., D. Sc.
Trois-Rivières – QUÉBEC

[*] Version originale :

Werdet nicht der Menschen Knecht!
Laßt Euer Recht nicht ungeahndet
von anderen mit Füßen treten!
Wer sich unter seinesgleichen zum Wurm macht,
da ihn doch Gott zum Menschen schuf,
muß sich nicht wundern,
wenn man ihn nachher als Wurm behandelt
und unter die Füße tritt.

Source : clic

« Weisheits-sprüche und Witzreden » aus Johann Georg Hamann’s und Immanuel Kant
(Mots de sagesse et plaisanteries)
Source : clic

P.S.
Voici, par exemple, un avis qui n’a pas été suivi et qui est lourd de conséquences pour l’industrie française : clic, clic.

Je ne suis aucunement royaliste, mais le texte suivant fait réfléchir : clic.

Message initial :

Jean-Luc DION

Direction Générale
Conseil Interprofessionnel des Vins du Languedoc
6, Place des Jacobins – BP 221
11 102 NARBONNE
TEL 33 (0)4 68 90 38 30 – FAX 33 (0)4 68 32 38 00
dgcivl@languedoc-wines.com

Madame, Monsieur,

Le 9 juillet de l’an dernier, je vous écrivais les quelques commentaires ci-dessous que je viens de retrouver et que je crois positifs. Mais ils n’ont même pas valu un accusé de réception.

Comme la situation est la même et que la France glisse en arrière-plan par cet ensemble d’attitudes, j’ai pensé vous les soumettre à nouveau en tout respect. Pour nous du Québec, ce comportement de nos cousins Français est assez décourageant, c’est le moins qu’on puisse dire.

Encore une fois, je vous invite à comparer votre attitude à celles de vos voisins allemands et italiens qui ont beaucoup de succès sans s’abaisser…

Très sincèrement,

Pr Jean-Luc Dion
Pr Jean-Luc Dion, ing., D. Sc.
Trois-Rivières – QUÉBEC

P.S. Voyez :

Le malheur avec vous (que dis-je, la tragédie), cousins Français, c’est que vous en êtes désormais (et ce, depuis maintenant plusieurs années)* à estimer qu’« être international » signifie vous nier vous-mêmes dans votre personnalité spécifique. (clic)

« Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. »

Étienne de La Boétie (1530-1563), Discours de la servitude volontaire
________________________________________

9 juillet 2007

Conseil Interprofessionnel des Vins du Languedoc
6, Place des Jacobins – BP 221
11 102 NARBONNE

Madame, Monsieur,

Je viens de faire une visite intéressante à votre site « http://www.languedoc-wines.com/fr/index.html ». J’aime votre belle région que j’ai visitée de nombreuses fois depuis 1974 car j’y ai des amis.

Mais, permettez-moi de vous dire que je trouve déplorable l’anglomanie qui se manifeste dans les adresses «http://www.languedoc-wines.com/fr/index.html» et «CIVL@languedoc-wines.com»…

À mon humble avis, il n’y a vraiment aucune raison justifiable d’écrire «wines» plutôt que « vins ». Pourquoi alors?? :'(

Nos amis Français devraient suivre le comportement exemplaire de leurs voisins Allemands sur ce plan. Par exemple :
http://www.deutscheweine.de/
http://www.wein.de/124.0.html
http://www.weinschule.com/
http://www.deutsche-wein-strasse.de/
http://www.deutscher-wein.biz/
http://www.ecowein.de/lexikon/deutsche-wein-klassifizierung/
Etc., etc.

Ou celle de leurs voisins Italiens :
http://www.artemotore.com/vini1.html
http://www.vinit.net/
http://www.vinidivignaioli.com/
http://www.il-vino.com/
http://www.movimentoturismovino.it/
Etc., etc.

Ou celle de leurs autres voisins d’Espagne :
http://elvino.paginasamarillas.es/
http://www.rutasdevino.com/
http://elmundovino.elmundo.es/elmundovino/
Etc.
Bien que ces derniers ne soient pas sans faute…

Désolé ! Ce n’est pas ce qui grandit la France.

Un ami de votre pays,

Jean-Luc Dion
Trois-Rivières – Québec