GUERRE AU MONDE NON ANGLOPHONE

Ci-après la traduction en français de la déclaration de Giorgio Pagano (Esperanto Radikala-Asocio). Personnellement, je pense que ce n’est pas la Grande-Bretagne, mais le gouvernement de Brown et le British Council, qui ont déclaré la guerre au monde non-anglophone (plus de 95% de l’humanité), de la même façon que Blair, par le mensonge et la trahison, a poussé la Grande-Bretagne à la guerre en Irak, comme l’a fait Bush du côté des EUA…
L’anglais est une arme de l’impitoyable guerre économique, et Brown est conscient non seulement que nul ne peut l’utiliser avec autant d’adresse, de pertinence, de précision et avec une telle assurance que les natifs anglophones (c’est pour cela que des multinationales et administrations préfèrent des natifs anglophones pour des postes de hautes responsabilités, participant ainsi à la mise en place d’un régime de type colonial), mais aussi qu’il est immensément profitable à la Grande-Bretagne alors qu’il est excessivement coûteux pour le monde non-anglophone. Il est donc "un peu beaucoup" hypocrite de parler de "cadeau".

Henri Masson
Vidéo du discours de Brown : http://lnx.internacialingvo.org/eo/index.php?newlang=eng
Texte : http://news.bbc.co.uk/2/hi/uk_news/politics/7193681.stm

Nous pouvons nous souvenir du 17 janvier 2008 comme du jour où la Grande-Bretagne a officiellement déclaré la guerre au monde non anglophone. Un guerre qui, semi-officiellement, est menée depuis longtemps.
Une armée de 750 000 enseignants soldats occupera à nouveau l’Inde qui a conquis son indépendance de l’empire colonial britannique en 1947 sous la direction non-violente de Gandhi.

Justement Gandhi, qui, en 1908, avait déclaré "Donner à des millions d’hommes la connaissnce de l’anglais, c’est comme les réduire à l’esclavage", a lutté pour que l’hindi soit la langue officielle du pays, s’opposant courageusement à l’usage de l’anglais imposé en Inde par la Grande-Bretagne.

Ce que l’on aurait alors nommé "colonialisme" , maintenant, dans le vocabulaire du premier ministre anglais Gordon Brown, prend même l’aspect d’un "cadeau" et de l’interprétation des "désirs" de toute l’humanité : "Nous voulons faire aujourd’hui au monde un nouveau cadeau qui, peut-être, peut aider des hommes, bien que pauvres, à apprendre l’anglais comme ils le désirent", a déclaré Brown avant de partir pour l’Inde et la Chine, en ajoutant que le "British Council" est en train de préparer un grand portail réticulaire pour recruter des centaines de milliers d’enseignants de l’anglais afin d’atteindre aussi les lieux les plus reculés de ce continent.
Pour faire connaître autant que possible les déclarations de Gordon Brown et du directeur du "British Council", j’ai les ai mises aussi à disposition en traduction espéranto.

Giorgio Pagano

##

Chi poste la franclingva traduko de la deklaro de Giorgio Pagano (Esperanto Radikala-Asocio) sendita hierau vespere. Persone, mi opinias ke ne Britio, sed ghia Brown-registaro kaj British Council, deklaris la militon al la neanglalingva mondo (pli ol 95% de la homaro), same kiel Blair per trompo kaj perfido pushis Brition al milito en Irako, same kiel faris Bush flanke de Usono…
La angla estas armilo de la senkompata ekonomia milito, kaj Brown konscias ne nur ke neniu povas tiom lerte, trafe, precize kaj memfide uzi ghin ol la denaskaj anglalingvanoj (pro tio multnaciaj entreprenoj kaj administracioj preferas denaskajn anglalingvanojn por altrespondecaj postenoj, tiel partoprenante en starigo de reghimo de kolonia tipo), sed ankau ke ghi estas ege profitodona por Britio dum ghi estas ekscese elspeziga por la neanglalingva mondo. Estas do "iomege" hipokrite paroli pri "donaco". HM

Video de la Brown-a parolado : http://lnx.internacialingvo.org/eo/index.php?newlang=eng
Teksto : http://news.bbc.co.uk/2/hi/uk_news/politics/7193681.stm

Henri Masson
http://www.ipernity.com/?lg=eo
espero.hm@wanadoo.fr