GATINEAU, VILLE ONTARIENNE OU QUÉBÉCOISE?

Saviez-vous que…

  • La Ville de Gatineau a fait disparaître de ses adresses électroniques et Internet toute indication qui révélait son identité et son appartenance québécoises. En effet, le suffixe « qc » a disparu de l’adressage Internet www.gatineau.ca ou des adresses électroniques des employés municipaux ou membres du conseil municipal.
     
  • La Ville de Gatineau et la Société de transport de l’Outaouais (STO) pratiquent l’exclusion et la discrimination : en exigeant systématiquement la connaissance de l’anglais dans plusieurs de leurs offres d’emploi, elles privent les citoyens de leur droit de travailler et, de surcroît, de travailler en français.
     
  • Si vous téléphonez à la Ville de Gatineau au 819 243-2345, une boîte vocale vous dira avant d’avoir entendu entièrement le message d’accueil en français « If you don’t want learn French, press 9 » ou si vous préférez, « For English, please press 9 ». Gatineau refuse ainsi de faire du français la langue d’usage public commune et d’encourager les nouveaux arrivants à son apprentissage.
     
  • Et, si vous composez le 3-1-1, vous constaterez que Gatineau pratique de plus un bilinguisme institutionnel : le message est entièrement répété en anglais! Le message est ainsi clair : anglophones et allophones, vous n’avez pas besoin d’apprendre le français pour vivre au Québec! Pour Gatineau, le français n’est pas la langue commune de la diversité.
     
  • Contrairement à la très grande majorité des municipalités québécoises, la Ville de Gatineau refuse de respecter la Politique linguistique gouvernementale en adoptant des pratiques linguistiques anglicisantes grâce au publipostage de documents municipaux en anglais. La Ville de Gatineau met ainsi tout son poids pour encourager l’unilinguisme anglais, l’anglicisation des allophones et l’assimilation des francophones.
     
  • La Ville de Gatineau, la Sécurité publique de Gatineau, Revenu Québec et la Sûreté du Québec conjuguent leurs efforts d’inaction pour encourager le trafic d’identité et la fraude fiscale en n’agissant pas à l’endroit de tous ceux et de toutes celles qui, bien que résidant au Québec, trafiquent leur identité pour se déclarer Ontariens afin de ne pas payer leurs impôts au Québec. Par son silence complice, Gatineau appuie l’« ontarionisation » et l’appauvrissement de la région.
     
  • La Ville de Gatineau reste inactive et silencieuse à l’endroit des vastes campagnes promotionnelles de séduction en anglais dans les médias anglophones de l’Ontario invitant les Ontariens à venir vivre en anglais au Québec sans jamais mentionner qu’au Québec, la langue d’usage public commune est le français. Gatineau encourage ainsi la défrancisation de l’Outaouais.
     
  • Et tout récemment, la Ville de Gatineau annonçait qu’elle étendrait davantage ses pratiques favorisant l’unilinguisme anglais, l’anglicisation des immigrants, des nouveaux arrivants et des allophones ayant entrepris une anglicisation plus poussée de ses règlements municipaux.

Les membres du conseil municipal et de la haute direction aimeraient recevoir vos commentaires sur le non-respect des droits linguistiques des citoyens, la bilinguisation (anglicisation) institutionnelle systématique, la banalisation du français et l’« ontarionisation » de la Ville de Gatineau aux adresses suivantes où l’on a fait disparaître toute référence au Québec, le suffixe « qc » ayant disparu :

Cabinet du maire:
Bureau.Marc@Gatineau.Ca

Conseillers municipaux:
Angers.Luc@Gatineau.Ca
Boucher.Yvon@Gatineau.Ca
Cote.Richard@Gatineau.Ca
Desjardins.Aurele@Gatineau.Ca
DeSylva.Joseph@Gatineau.Ca
Houle.Jocelyne@Gatineau.Ca
Laferriere.Denise@Gatineau.Ca
laframboise.andre@gatineau.ca
Martin.Patrice@Gatineau.Ca
Montreuil.Luc@Gatineau.Ca
Philion.Pierre@Gatineau.Ca
Pilon.Alain@Gatineau.Ca
Poirier.Louise@Gatineau.Ca
Racine.Simon@Gatineau.Ca
Riel.Alain@Gatineau.Ca
Tasse.Denis@Gatineau.Ca
Therien.Frank@Gatineau.Ca

************************

Source :
Jean-Paul Perreault
Président
Impératif français
Recherche et communications

Imperatif@imperatif-francais.org
http://www.imperatif-francais.org