FITNESS DEPOT

info-plaintes@oqlf.gouv.qc.ca
c.c. : webmaster@fitnessdepot.ca; service@fitnessdepot.ca

Le site suivant est unilingue anglais : http://www.fitnessdepot.ca/shop/stores/1/

Sur ce lien : http://www.fitnessdepot.ca/shop/stores/1/francais.aspx

On peut y lire : Fitness Dépôt en français, c’est pour bientôt! Merci de votre patience.
Or, la Loi doit être respectée en tout temps, et non bientôt. Imaginez quelqu’un qui conduirait en état d’ébriété qui répondrait au policier "Je vais dégriser bientôt, merci de patienter quelques heures avant de souffler dans la baloune"!

Une citoyenne a déjà fait une plainte et l’Office lui aurait répondu que comme l’entreprise a son siège social en Ontario, la Loi ne s’applique pas, même si elle a des établissements au Québec.

Or, sur votre site, on peut y lire : http://www.oqlf.gouv.qc.ca/charte/questions_freq/faq_juridiw.html

QUESTION 6
Qu’arrive-t-il si l’entreprise a son siège en Ontario, et que la page Web y est installée?

Réponse :
Une entreprise qui n’a pas son siège au Québec, et qui n’y a pas d’adresse ou d’établissement, ne peut être obligée en vertu des lois du Québec d’employer le français sur son site Web.

Analysons cettre phrase d’un point de vue logique et booléen.

Proposition A : Une entreprise qui n’a pas son siège au Québec ==> VRAI

Proposition B : n’y (au Québec) a pas d’adresse ou d’établissement ==> FAUX
Les deux propositions sont liées par la conjonction de coordination ET, ce qui donne A ET B.

En logique, pour qu’un énoncé dont TOUTES LES propositions sont liées par la conjonction ET soit vrai, toutes les proposition doivent être vraies.

Dans notre cas, nous avons : "vrai" ET "faux", ce qui rend l’énoncé complètement faux comme le démontre la table de vérité que vous pouvez voir sur le lien suivant : http://fr.wikipedia.org/wiki/Table_de_v%C3%A9rit%C3%A9

Conclusion : l’entreprise ne respecte pas la condition pour avoir un site unilingue anglais et doit traduire sont site en français.

SVP, tenez-moi au courant du suivi que vous comptez faire.

Source:
Dominique Beaulieu, ing. stag., M.Sc.
dominique.beaulieu@gmail.com