DIGLOSSIE

Diglossie, diglossia et l’assimilation asymétrique

diglossie: LING. Situation de bilinguisme d’un individu ou d’une communauté, dans laquelle une des deux langues a un statut sociopolitique inférieur (Larousse )

Le Devoir publie un courrier du lecteur intitulé Lettres – Une substitution ? dans lequel l’auteur cogite sur la substitution des langues dans le contexte de facto du bilinguisme québécois. La linguiste Marina Yaguello y est citée: «Plus [le locuteur] est âgé, plus la langue première résiste, et plus la langue seconde se refuse à lui. […]Des millions d’individus de par le monde se trouvent dans une situation que l’on peut qualifier de "désarroi linguistique. […] Plus le locuteur est jeune, plus la langue seconde se substitue à la première, favorisée par le désir d’assimilation.» Référence: Catalogue des idées reçues sur la langue, Éditions du Seuil

Vraiment étrange que wikipedia parle de diglossie en France, en Haiti, en Suisse ainsi que du cas arabe mais ne traite pas du cas canadien qui représente selon le Canard la plus gigantesque (sinon pertinente) entreprise d’ingénierie de société devant cette montée de l’anglais. Ses succès ET ses échecs sont à peine discutées publiquement au Canada. Pourquoi donc?

Tout aussi étrange que l’entrée en anglais couvre une multitude de situations linguistiques mais pas celle du français!!!

S’agirait-il d’un problème de "diglossie", de "diglossia" ou d’assimilation asymétrique dans lequel on ne voit plus clairement passé le bout du nez? A suivre sur wikipedia (en français)…
[Soumise par gaulois]

*********************

Réjean Beaulieu, Vancouver
Le Canard Réincarné
Lorsque la fiction se mêle avec la réalité en milieu minoritaire