COSTCO WHOLESALE

athompson@costco.com; tod.jones@costco.com; jean-claude.dauphin@costco.com; magazine@ostco.com

Objet : Département des plaintes / Costco

Département des plaintes,

Je remarque, depuis quelques années, que Cosco Wholesale à des politiques de plus en plus anti-québécoises et anti-francophones de souche.

Raison sociale

Dans un premier temps, le fait d’avoir changé votre raison sociale pour une appellation unilingue anglaise dénote nettement le mépris envers les 6 000 000 francophones. Bien entendu, la loi au Québec permet aux entreprises d’avoir la même raison sociale que dans le reste de la planète. Par ailleurs, je crois sincèrement que ce n’est pas aux entreprises à décider du visage linguistique du Québec et que celles-ci devraient faire un effort pour refléter la réalité d’expression de la majorité des individus où elles s’installent. Il y a assurément une trop grande latitude d’expression laissée aux entreprises québécoises de ce côté. Heureusement, certaines chaînes de magasins comme Bureau En Gros (Staple) qui ont compris cette réalité et qui ont démontré beaucoup de respect envers la majorité des francophones au Québec en modifiant leur raison sociale sans que cela ait d’effets négatifs sur leurs ventes.

Dans le magasin

De plus, dans tous vos magasins situés dans la région de Montréal, les téléviseurs sont toujours mis en langue anglaise. Sans compter que plusieurs emballages sont unilingues anglaises.

The Costco Connection

Enfin, dans votre magazine du mois de décembre 2008, vous faites la promotion de Don Cherry qui est l’un des plus francophobes (anti-francophones) du Canada.

N’oubliez jamais que le consommateur est Roi et que c’est grâce à lui que les entreprises existent ou meurent.

Source :
Impératif français pour un client mécontent