COMPRENDRE LE CONFLIT AU CONGO

Le conflit au Congo laisse bien des gens perplexes. Selon les estimations, ce conflit aurait fait depuis 1996 jusqu’à 6 millions de morts. C’est un véritable holocauste dont les causes sont encore largement incomprises de la plupart des Québécois. Pourquoi la mission de l’ONU au Congo (Monuc) est-elle apparemment impuissante à stopper Laurent Nkunda? Qui est ce Nkunda? Quels en sont les commanditaires?

On écrit beaucoup dans les médias que le conflit au Congo tire son origine du génocide rwandais, en 1994, où le FPR de Paul Kagame aurait prétendument mis fin au génocide des Tutsis. Pourtant, il n’en est rien. Le FPR n’a pas mis fin au génocide. C’est lui qui l’a causé. Et l’origine se situe en 1990, et non en 1994.

En fait, le génocide de 1994 a été le point culminant d’une guerre d’agression commencée par le FPR en 1990, à partir de l’Ouganda, avec l’appui des États-Unis et de la Grande-Bretagne. De plus, l’attentat contre l’avion présidentiel ayant déclenché le génocide a été commis par le FPR, comme le démontrent les preuves recueillies par le juge français Jean-Louis Bruguière. Dans les mandats d’arrêt délivrés le 17 novembre 2006 contre neuf membres du FPR, le juge Bruguière indique la provenance exacte des missiles ayant servi à l’attentat: ils ont été achetés par l’Ouganda à l’Union soviétique. Enfin, le FPR a largement participé aux tueries de civils avant, pendant et après le génocide. Deux prêtres québécois, Claude Simard et Guy Pinard, ont d’ailleurs été lâchement assassinés par le FPR. Malgré tout, les crimes du FPR demeurent encore aujourd’hui impunis, et les émules de Kagame, comme Laurent Nkunda, sont toujours à l’oeuvre.

Pour avoir l’heure juste sur le conflit au Congo et ses origines rwandaises, ougandaises, britanniques et américaines, ce que vous ne pourrez pas obtenir dans la plupart des médias québécois à l’heure actuelle,
je vous invite à visiter le site Internet consacré au Rwanda que je viens de créer. J’y ai mis de l’information susceptible de vous aider à comprendre le conflit actuel au Congo. Le site comprend un carnet écrit ainsi qu’un carnet audio où vous trouverez l’entrevue avec Peter Verlinden, si jamais vous n’avez pu l’écouter le lundi 3 novembre à 13 h sur les ondes de CIBL, Radio-Montréal. Robin Philpot s’entretient alors avec Peter Verlinden, en direct de Goma, au Congo. M. Verlinden est sur le terrain pour la télévision belge.

Bonne lecture et bonne écoute.

Bernard Desgagné
Gatineau