BERNIER REFUSE DE S’EXCUSER

Le ministre de la Francophonie et des Affaires étrangères, Maxime Bernier, a banalisé hier le fait d’avoir prononcé la semaine dernière au gala du Conseil du commerce canado-arabe un discours uniquement en anglais.

Gilles Toupin
La Presse
Ottawa

Extrait su site de Corus:

Non seulement le ministre Bernier a refusé hier de présenter ses excuses aux Communes, comme le demandait l’opposition, mais il a même rabroué le député bloquiste de Gatineau, Richard Nadeau, qui remettait en question son attachement à la langue française. Pour le ministre de la Francophonie, prononcer un discours seulement en anglais devant un auditoire pour qui le français n’est pas une langue inconnue, cela n’est «rien».

«L’honorable député tente de faire une histoire à partir de rien», a en effet lancé Maxime Bernier à l’intention de M. Nadeau.

Le ministre Bernier a scandalisé plusieurs personnes le 30 janvier dernier lorsqu’il s’est adressé uniquement en anglais dans la capitale fédérale à un parterre de députés, d’hommes d’affaires et de diplomates où se trouvaient des francophones, rapportait La Presse hier. Plusieurs témoins de l’impair du ministre, dont les députés Bernard Patry et Keith Martin, ont été formels: le ministre n’a pas prononcé un seul mot en langue française lors de son allocution, «même pas merci».

Pour la suite : http://www.cyberpresse.ca/article/20080207/CPACTUALITES/802070449/1019/CPACTUALITES

Adresse utile:
Maxime Bernier
Bernier.M@parl.gc.ca
**************************
Extrait du site Web du Conseil canado-arabe:

CONSEIL DE COMMERCE CANADO-ARABE
357 Bay Street, bureau 600
Toronto (Ontario)
M5H 2T7
Tél. : + 1-416-362-0050
Téléc. : + 1-416-362-7622

Site Web : www.canada-arabbusiness.org
Courriel : info@canada-arabbusiness.org
——————————————————————————–
M. Richard Mann
Directeur général

Le Conseil de commerce canado-arabe (CCCA) est un organisme canadien à charte et à but non lucratif fondé en 1983 par le secteur privé canadien. Il se compose d’entreprises et d’organismes gouvernementaux canadiens qui souhaitent promouvoir et améliorer les relations commerciales bilatérales entre les sociétés canadiennes et celles du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord. L’une des principales activités du Conseil consiste à organiser et à diriger des missions annuelles de gens d’affaires qui partent au Moyen-Orient ou qui en viennent. Celles-ci, effectuées en étroite collaboration avec les gouvernements fédéral et provinciaux, ont connu un franc succès. Le CCCA s’occupe également de colloques sur le développement économique et les débouchés dans le monde arabe ainsi que d’autres fonctions visant à favoriser les échanges commerciaux entre le Canada et cette région. De plus, il mène des activités axées sur les relations gouvernementales au niveau fédéral aussi bien que provincial pour souligner l’importance des liens économiques entre le Canada et les pays arabes ainsi que pour faciliter l’élaboration de politiques propices à ceux-ci.