VIADUC, PONT D’ÉTAGEMENT OU SAUT-DE-MOUTON?

Extrait du site Web de l’Office québécois de la langue française:

Domaine(s) : -route

pont et tunnel

français
saut-de-mouton n. m.
Équivalent(s)
English overpass

Définition :
Passage d’une route ou d’une voie ferrée par-dessus une voie semblable, afin d’éviter un croisement.

Sous-entrée(s) :

synonyme(s)

passage supérieur n. m.
passage surélevé n.m.
croisement à saut-de-mouton n. m.

terme(s) à éviter

viaduc
pont d’étagement

Note(s) :
Au pluriel : des sauts-de-mouton

Ne pas confondre avec le terme viaduc (angl. viaduct), qui désigne un ouvrage routier ferroviaire construit à une grande hauteur (par exemple le viaduc ferroviaire de Cap-Rouge, dans la région de Québec) afin d’enjamber une vallée, une dépression, etc., et comportant de nombreuses travées.

Quant à l’expression pont d’étagement, une création inutile et boiteuse venant doubler le terme technique français saut-de-mouton, elle doit être évitée au profit de ce dernier terme qui est établi dans la terminologie des ouvrages d’art routiers et ferroviaires en Europe et au Canada (ex. : Loi sur la sécurité ferroviaire, art. 13 [6]).


[Office québécois de la langue française, 2006]

Ce message nous a été communiqué par l’

http://www.asulf.ca

(Le 8 mai 2007)