VIADUC OU SAUT-DE-MOUTON?

L’appellation saut-de-mouton est toute trouvée pour désigner plusieurs centaines d’ouvrages d’art existants au Québec, mal dénommés viaducs jusqu’à présent. À notre connaissance, personne n’a encore pu contester le bien-fondé de la position linguistique de l’ASULF sur ce terme technique qui fait partie du vocabulaire des travaux publics en langue française. La feuille ci-jointe l’établit clairement.

L’Association a diffusé de la documentation sur ce sujet, particulièrement dans le monde du bâtiment et du génie civil, des municipalités, de l’enseignement, de la communauté juridique, du journalisme, de la rédaction et de la traduction. Son intervention a soulevé de l’intérêt dans ces milieux.

Elle vous invite aujourd’hui à diffuser personnellement le fichier ci-joint, si cela vous convient évidemment, ou à faire connaître le terme saut-de-mouton d’une autre façon que vous jugerez appropriée. Vous contribuerez ainsi à répandre cette appellation peu connue chez nous.

Elle vous suggère en particulier de demander à l’État de s’exprimer correctement en français en employant le vocabulaire technique de cette langue pour son administration et ses communications. Vous pouvez vous adresser à cet effet au ministre des Transports, à l’Office québécois de la langue française et à votre député.

En terminant, l’Association insiste sur le fait que cette démarche n’a pas pour effet d’imposer l’emploi du mot saut-de-mouton dans la vie courante demain matin. Ainsi, à quelques centaines de mètres du viaduc de Cap-Rouge, il y a un saut-de-mouton du chemin de fer. En passant là, un piéton pourrait très bien signaler à son compagnon de marche que le pont du chemin de fer est rouillé, faisant ainsi nettement la différence avec le viaduc tout près, qui est rouillé lui aussi. Après tout, il y a belle lurette que l’État emploie l’expression « feux de circulation » et il y a encore des gens qui parlent des lumières.

Un sincère merci de votre collaboration. N’hésitez pas à faire des suggestions.

Le président,

Robert AUCLAIR

ASSOCIATION POUR LE SOUTIEN ET L’USAGE DE LA LANGUE FRANÇAISE
Boîte postale 10450
Québec G1V 4N1
http://www.asulf.ca