UNITED FURNITURE WAREHOUSE

Les affaires au Québec, ça se brasse en français sinon… !

En mars 2004, Impératif français soulignait l’importance pour les entreprises
et commerces du Québec de recevoir, de servir et d’informer les clients en
français en décernant son célèbre Prix Coco – volet Outaouais à deux commerces
de la région : United Furniture Warehouse et Produce Depot.

Quelques mois plus tard, soit en août 2004, Produce Depot fermait ses portes
se disant frustré par « un marché difficile à percer » et la Loi 101. Dans Le
Droit du 29 décembre 2006, la société United Furniture Warehouse annonçait à son
tour qu’elle « ferme pour toujours » sans toutefois en préciser les raisons! Une
visite du site Web de United Furniture Warehouse <www.ufw.com>
toujours unilingue anglais malgré les nombreuses plaintes permettra de constater
de visu le mépris que cette entreprise affiche (ou affichait) à l’endroit des
Québécois et francophones. Une raison sociale unilingue anglaise et la
difficulté éprouvée par ses clients à être reçus et servis en français auraient
caractérisés les débuts de cette entreprise en Outaouais.

Les affaires au Québec, ça se brasse en français. Il doit y avoir une prime
au respect du marché québécois et un coût additionnel dans le cas contraire.

Les entreprises et organismes qui adoptent des pratiques de mise en marché,
d’accueil et de service à la clientèle et une langue de travail en harmonie avec
les principales caractéristiques et spécificités culturelles du marché québécois
reçoivent un plus grand appui des consommateurs québécois. Quant aux autres
entreprises, elles doivent l’apprendre à « leurs frais » !

Adresses utiles :

United Furniture Warehouse
200 Greber Blvd.
(819) 246-2323
gtu@ufw.com
info@ufw.com

(Le 1er janvier 2007)