« I LOVE NANCY »

La Communauté Urbaine du Grand Nancy mène une campagne de communication pour accompagner l’arrivée du TGV EST EUROPÉEN.

Cette campagne n’est que le pâle décalque du « I love New York ». À Nancy c’est « I love NancY ». Après l’ « United police of Geneva », c’est une grande ville française qui fait la promotion de la langue anglaise.

Certains relèveront un clin d’œil, mais en fait il s’agit de la manifestation d’une soumission culturelle au monde anglo-saxon. Ici, apparaît l’impossibilité des « élites françaises » de penser selon des références propres.

Absence d’imagination, soumission au puissant du jour et panurgisme sont aujourd’hui érigés en méthode de pouvoir et en modèles à suivre.

Il ne s’agit donc pas d’un clin d’œil à New York, mais de foncer les yeux fermés vers le monde faussement uni et irénique de la marchandisation.

Marc Favre d’Échallens
Président de la Délégation de Paris et Île-de-France de l’association Défense de la langue française
Mfavredechallens@aol.com