PLAINTE CONTRE LA GRC

LES POLICIERS ÉTATS-UNIENS PARLENT-ILS FRANÇAIS?

Ma plainte concerne l’article suivant : http://www.radio-canada.ca/nouvelles/National/2007/09/13/001-grc_shiprider.shtml

Les policiers n’ont pas les compétences linguistiques pour travailler dans les eaux territoriales canadiennes et pour respecter les droits linguistiques des francophones.

Ce monsieur Leclerc s’est fait interpeler en anglais uniquement!

Le Gouvernement du Canada aurait dû s’assurer des compétences linguistiques des policiers états-uniens avant d’aller de l’avant avec de tels projets!

Dominique Beaulieu, B.Ing., M.Sc.
Saint-Louis (Québec)
dominique.beaulieu@gmail.com

SÉCURITÉ FRONTALIÈRE

Le Canada ouvre la porte aux policiers américains

Extrait de l’article publié à http://www.radio-canada.ca/nouvelles/National/2007/09/13/001-grc_shiprider.shtml

Des policiers de la Garde côtière américaine détiennent depuis quelques semaines des pouvoirs temporaires d’agent de la paix et peuvent donc interpeller et arrêter des Canadiens sur le territoire canadien.

Des pouvoirs leur ont été conférés dans le cadre du projet-pilote Shiprider, qui se déroule sur la voie maritime du Saint-Laurent, entre Cornwall et Valleyfield, de même qu’en Colombie-Britannique.

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) explique que ces policiers américains sont supervisés par le Canada et indique que certains de ses propres agents détiennent les mêmes pouvoirs d’intervention sur une partie des eaux territoriales des États-Unis.

**********

Adresse utile:

Commissariat aux langues officielles : information@ocol-clo.gc.ca