MULTILINGUISME EN AFFAIRES

Une étude britannique prône le multilinguisme en affaires
LE MONDE | 24.09.07 | 14h14

Ernest-Antoine Seillière, le patron des patrons européens, avait provoqué la colère de Jacques Chirac en prenant la parole en anglais, – "la langue des affaires" – devant les chefs d’Etat et de gouvernement réunis à Bruxelles. Le commissaire européen au Multilinguisme, Leonard Orban – il a inauguré ce poste en janvier – aurait-il emboîté le pas à l’ancien président français, qui s’était alors levé pour quitter la salle ? "L’anglais ne suffit pas dans le monde des affaires", estime cet ancien ministre roumain.

Accédez à l’intégralité de cet article sur Lemonde.fr
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3234,36-958771,0.html

Cet article nous a été communiqué par notre correspondant M. Régis Morra à regis.morra@orange.fr