MARINA D’AYLMER

Extrait du journnal Le Droit du 14 mars 2007:

Le site Internet du restaurant de la marina d’Aylmer est unilingue anglais.

"Welcome to the Aylmer Marina, Restaurant and Bar ". C’est en anglais seulement qu’on est accueilli lorsqu’on visite le site Internet du pavillon de la Marina d’Aylmer, une installation qui est pourtant la propriété de la Ville de Gatineau.

Selon le président d’Impératif Français, Jean-Paul Perreault, cette situation est inacceptable. "Nous avons reçu beaucoup de plaintes de citoyens à ce sujet. Nous avons souvent reproché à l’ancienne ville d’Aylmer et maintenant la Ville de Gatineau de ne pas s’assurer que dans des lieux publics comme celui-là, le service soit, en tout temps, disponible en français", a commenté M. Perreault. (…)Sur le site Internet, on remarque aussi que les groupes musicaux qui se produiront en spectacle à la marina en mai et juin sont tous anglophones.

Le gestionnaire a déclaré que tout son personnel est bilingue mais la langue de travail de l’entreprise est clairement l’anglais. M. Aboud a d’ailleurs été incapable de s’adresser en français au journaliste du Droit. "Je le parle un peu mais c’est plus facile en anglais", a-t-il expliqué dans cette langue.

LE CLUB DE VOILE GRANDE-RIVIÈRE (CVGR) NE TIENT PAS À ÊTRE ASSOCIÉ À SON VOISIN

Précision du Club de voile Grande-Rivière

Extrait du journal Le Droit du samedi 17 mars 2007 :

Il ne faut pas confondre le restaurant de la Marina d’Aylmer et la marina elle-même, gérée par le Club de voile Grande Rivière. Le commodore du Club de voile Grande-Rivière, Antoine Rose, précise que le club ne s’occupe pas du restaurant de la marina qui a fait l’objet de critiques, cette semaine, pour tenir un site Internet unilingue anglais.

Réagissant à l’article publié en page 5 du Droit de mercredi, M. Rose a fait ce commentaire : "Il y a méprise totale. La marina est gérée par le Club de voile Grande Rivière. Notre club est francophone et s’affiche en français. Il s’agit du restaurant adjacent à la marina dont il est question.

"Le fait que le restaurant opère sous le nom de la Marina d’Aylmer nous indispose totalement et nous ne voulons en aucun cas être associés à ce voisin", a écrit M. Rose.