LOGE ORANGISTE DE SHAWVILLE

Par une affiche aperçue sur la porte de la bibliothèque municipale de Shawville, j’ai su qu’il y a eu samedi 14 juillet dernier une cérémonie commémorative de la victoire des protestants de Guillaume d’Orange sur le roi catholique Jacques II, lors de la bataille de la Boyne, le 1er juillet 1690 (une date charnière dans la chaotique histoire de l’Irlande). Cette cérémonie a été organisée par la Loge orangiste de Shawville et a eu lieu au Centre récréatif de Shawville (Foire agricole du Pontiac).

De nos jours, on eut pensé que les orangistes du Pontiac avaient fait leur temps et qu’ils avaient presque tous disparus en raison de leur âge. Pas du tout, car il semblerait qu’ils aient réussi à se renouveler en recrutant de jeunes adhérents. Dans le Pontiac, il n’y avait pas eu de telle manifestation publique depuis fort longtemps, car pendant des années, les orangistes de Shawville se sont contentés de commémorer cette affreuse bataille dans l’ombre ou de se déplacer discrètement dans le comté de Renfrew, en Ontario, pour souligner l’infâme anniversaire. Ceux qui s’y connaissent en histoire, savent que cette bataille a engendré l’un des pires génocides culturels en Europe. L’Histoire nous apprend que cette bataille avait alors réduit les Irlandais catholiques à une classe sociale d’esclaves. Ils ont dû attendre la Grande Famine pour finalement se rebeller contre le régime d’apartheid de leurs riches seigneurs protestants. Malheureusement, ce vieux conflit a fini par devenir une guerre civile et diviser l’Irlande en deux, la République au sud et le Nord aux unionistes et loyalistes.

Aujourd’hui, la cérémonie de Shawville jette le discrédit sur les Pontissois, l’Outaouais et l’ensemble du Canada. Ces orangistes commémorent dans la joie un moment de pure haine et de violence que nous souhaitons tous pardonner et oublier… Pourquoi s’acharnent-ils encore aujourd’hui à nous rappeler cette lointaine bataille et ce malheureux génocide qui n’ont rien à voir avec l’histoire du Canada ou du Québec? Les loyalistes des Maritimes commémorent-ils fièrement aujourd’hui la Déportation des Acadiens? Pourquoi certains protestants de notre région se pètent-ils encore les bretelles d’avoir gagné une bataille sanglante à laquelle ils n’ont jamais eux-mêmes participé?

Savent-ils que ce conflit a été causé par un roi égoïste et assoiffé de pouvoir sous prétexte de convictions religieuses? Croient-ils sérieusement que certains de leurs voisins se sentiront intimidés par leurs vestes oranges, leurs tambours et leur fanfare? Savent-ils que les véritables motifs de cette bataille sont aujourd’hui trop bien connus? Savent-ils que Guillaume d’Orange poursuivait des ambitions comparables à celles de César, Napoléon et Hitler… Pourquoi perpétuer une telle haine? À mon avis, la raison est fort simple, parmi les premiers colons protestants arrivés dans le canton de Clarendon (à Shawville), il y avait des soldats issus de régiments composés exclusivement d’orangistes ayant servi lors de la bataille de Waterloo, contre Napoléon. Il semblerait très important pour les nostalgiques orangistes de Shawville de rappeler leurs antécédents et leur patrimoine surtout en ce qui concerne leur lutte contre les catholiques et les Français… C’est on ne peut plus simple ! Il ne faut donc pas craindre de dire haut et fort que leur pseudo fête commémorative a un caractère tout à fait chauvin et arrogant. Cela me fait sérieusement penser aux rallyes du Ku Klux Klan aux États-Unis.

Il est tellement triste que certaines personnes de chez-nous trouvent amusant et divertissant ce genre de fanfare.

Il est important pour notre génération de dénoncer cette vieille animosité et cette rancune tenace. Ce conflit ne nous appartient plus. En revanche, au Pontiac, nous devons enseigner à nos enfants des valeurs comme la paix, l’ouverture et la tolérance. Il faut dire non à la promotion de la discrimination et de l’intolérance. Le Pontiac a été bâti grâce à la détermination de quelques milliers de pionniers de plusieurs origines (Autochtones, Français, Catholiques, Protestants, Irlandais, Écossais, Polonais, Allemands, Anglais, etc.).

Il faut en être fier, c’est cela qui devrait être célébré au Pontiac! Pas une vieille bataille sanglante qui a eu lieu sur un autre continent il y a 300 ans, entre des catholiques et des protestants …

ou encore les guerres entre l’Angleterre et Napoléon… franchement!

Il faut en avoir des boules à mites dans le cerveau pour tenir à perpétuer de si vieilles rancunes…

Pour en savoir plus sur l’origine des orangistes à Shawville et au Canada, consulter le site Internet suivant : http://members.tripod.com/~Roughian/index-97.html (en anglais seulement).

Sébastien Beaudoin
Campbell’s Bay – Pontiac
sbeaudoin@persona.ca