LES PORTABLES EN FRANÇAIS

L’Office québécois de la langue française et les détaillants mettent l’accent sur les portables en français!

MONTRÉAL, le 10 déc. /CNW Telbec/ – L’Office québécois de la langue française, en collaboration avec plusieurs détaillants québécois dont Best Buy, Bureau en Gros, Dumoulin, La Source par Circuit City et Wal-Mart, lance une campagne d’information sur le thème Les accents, ça me sourit! Ainsi, du 10 décembre 2007 au 11 janvier 2008, les consommateurs québécois qui souhaitent faire l’achat d’un ordinateur portable reconnaîtront plus facilement les produits fonctionnant en français. On trouvera tous les détails à www.oqlf.gouv.qc.ca/portable.html

En plus de rechercher la puissance, la rapidité et la capacité de mémoire, les consommateurs ont avantage à opter pour un produit tout en français. Ils pourront ainsi bien comprendre les instructions, les messages d’aide ou d’erreur, et bien les interpréter. La saisie de tous les signes diacritiques du français – accents, trémas, cédille, etc. – favorise et simplifie vraiment l’écriture d’un français de qualité. Les textes ou les courriels sont plus précis. En effet, sans accents, comment distinguer une branche de ce qui est branché?

Bien que la majorité des fabricants proposent maintenant des portables en français, les consommateurs peinent à s’y retrouver. Ils ignorent souvent qu’ils peuvent obtenir, sans frais supplémentaires, des ordinateurs, des claviers et des logiciels entièrement en français, c’est un droit! Trop souvent, les modèles en démonstration, les fiches techniques, les publicités et les appareils en promotion ne font pas mention de la langue d’utilisation. A cela s’ajoute la non-disponibilité au Québec de la version française de logiciels qui sont offerts en français ailleurs dans le monde.

Choisir un portable en français, c’est se donner les moyens de bien s’exprimer, d’ajouter précision et clarté à ses devoirs, à sa correspondance privée ou professionnelle, à son curriculum vitae, et surtout, c’est donner à la langue tous ses accents!

Source: Office québécois de la langue française