LES OUBLIÉS DE L’OUEST-DE-L’ÎLE

À force de trouver des moyens pour retarder le retour des ambulances nous, les oubliés de l’Ouest-de-l’Île, risquons notre vie en nous rendant par nos propres moyens à notre hôpital. Nous réclamons, conséquemment, un service essentiel et non un accommodement raisonnable. Les médecins de l’Hôpital de Lachine sont devenus des experts en administration et en recrutement de personnel nécessaire à la survie de cet hôpital. 

La population a manifesté son intérêt d’avoir un Hôpital AVEC AMBULANCES lors de l’élection du conseil d’administration par une très forte participation et une pétition a été présentée à l’Assemblée Nationale suivie de l’adoption d’une motion. 

Rien n’a encore été fait depuis cette motion adoptée à l’unanimité par l’Assemblée nationale le 7 juin 2007: 

« Que l’Assemblée nationale demande au ministre de la Santé et des Services sociaux le retour des ambulances à l’Hôpital de Lachine, lorsque jugé approprié par les autorités médicales compétentes et souligne son statut unique dans l’Ouest-de-l’Île de Montréal, en particulier pour les francophones, en y maintenant des services hospitaliers et spécialisés. » 

En présence d’une équipe médicale complète, il est temps et même plus que temps que le retour des ambulances s’effectue et que l’Hôpital de Lachine retrouve sa vocation et sa pleine autonomie avec tous les services nécessaires afin de servir adéquatement la population. 

DÉMONTRONS NOTRE SOLIDARITÉ POUR SAUVEGARDER L’HÔPITAL À STATUT UNIQUE DE L’OUEST-DE-L’ÎLE DE MONTRÉAL. 

L’Assemblée nationale doit interpeller le Ministre et veiller à ce que la motion soit respectée et que son exécution soit réalisée dans les meilleurs délais en prenant toutes les mesures appropriées.

PASSONS DE LA PAROLE AUX ACTES EN NOUS PRÉSENTANT À QUÉBEC
À L’ASSEMBLÉE NATIONALE
LE 31 OCTOBRE 2007 POUR 10H00

Billets disponibles pour voyage en autocar: Daniel (514) 637-0345

Comité de la Relance de l’Hôpital de Lachine: Dr Saba (514) 301-0001