LES INTERNATIONAUX DE ROLAND-GARROS

French open… Les Internationaux de Roland-Garros se distinguent une fois de plus dans leur allégeance à l’anglais.

Bien sûr, des voix s’élèveront vite en disant que l’anglais est langue des trois autres tournois du grand chelem (on sait pourquoi). En d’autres temps, nous aurions pu dire pareil vis à vis de l’anglais en Europe… le site (du tournoi 2007) est réalisé par IBM, qui pour l’occasion met sa publicité en anglais. Le moteur de recherche google (web ou pages francophones) indique roland garros et la suite en anglais : cela veut dire que IBM et la FFT ont signalé leur site en anglais (Roland Garros – The 2007 French Open – Official Site by IBM) et ce, d’autant plus que si nous cherchons ce lien en cliquant sur pages France, le site n’existe pas…

A l’intérieur du site ( http://www.rolandgarros.com/ ) nous pouvons voir le trilinguisme affiché alors que les autres tournois ne proposent que l’anglais. On peut constater cette démarche multilingue (bien que louable si partout dans le monde c’était le cas) sur tous les sites français officiels alors que du côté anglophone l’unilinguisme est de mise pour s’imposer. Mais le politicien français est un imbécile depuis longtemps. hormis les fatales "news", l’option "mph" est intégrée (alors que pourtant le mètre est la référence universelle).

Autre aspect, les joueurs ont leurs infos en anglais. Dans une autre situation de respect mutuel, je n’aurais pas "tiqué", mais étant donné les circonstances actuelles, il faut se ressaisir…(j’ai déjà parlé de la situation absurde des sites français multilingues par rapport à leurs homologues anglais unilingues, les uns dépensant pour angliciser, les autres dépensant seulement pour angliciser). J’en viens au meilleur : auparavant, les joueurs de tennis s’exprimaient dans leur langue ou, s’ils connaissaient le français, même un petit peu, faisaient l’effort de parler en français. Nous nous rappellerons Jim Courier, qui avait fait l’effort de s’exprimer en français, même s’il parlait selon ses dires "comme une vache espagnole". Avec les entretiens (interviews…) en vidéo, le gros peloton forme un bloc unilingue anglais, même pour les francophones puisque Justine Hénin (langue maternelle), Roger Federer (langue secondaire), Amélie Mauresmo (…française), parlent anglais. Je doute également qu’ils aient une volonté manifeste de s’exprimer dans une langue qui n’est pas la leur….les détracteurs diront que ce sont des conférences de presse et je dis : et alors? Les directions envoient généralement des journalistes connaissant la langue…

Pour trouver quelqu’un s’exprimant en français, il faut donc arriver à Mario Bartoli, dernière représentante tricolore ainsi que, pour les hommes, Marco Badghatis, chypriote (la conférence la plus récente est en anglais). Les officiels de Roland Garros seraient-ils la cinquième colonne ? les journalistes devraient-il être fusillés, puisque normalement, beaucoup sont francophones ? Faudra-t-il raser les cours de Roland-Garros et en faire un espace vert ? Mes poumons diraient merci ! Le sport tue…la langue française. http://www.fft.fr/rolandgarros/?id=1571h est quant à lui juste bilingue…français anglais évidemment. il n’empêche que les news flash sont aussi de la partie.

Cédric Laudet
cedriclaudet@voila.fr