LES FRANCOPHONES DE FLANDRE

De Haan (Belgique), le 15 mars 2007 – "Alors que d’aucuns prédisent la disparition de toute trace de la langue et de la culture françaises en Flandre, nous démontrons, une nouvelle fois, que la vie culturelle francophone est toujours très active au nord de la Belgique", déclare Edgar Fonck, directeur de l’Association pour la Promotion de la Francophonie en Flandre (APFF).

A l’occasion de la "Journée internationale de la Francophonie" et de "La Semaine de la langue française", l’APFF publie, en effet, un numéro spécial de son bulletin "Nouvelles de Flandre" et participe à la rencontre "Festi’phonie" qui aura lieu à Paris du 20 au 24 mars. L’APFF sera en outre présente, le 25 mars, à la journée portes ouvertes de la "Maison de la Francité" à Bruxelles.

Dans le cadre de sa participation à "Festi’phonie", l’APFF a invité Nicole Verschoore, écrivaine gantoise, Prix franco-belge, qui vient de publier le troisième volume d’une trilogie "La charrette de Lapsceure" aux éditions "Le Cri". Elle fera une conférence intitulée "Francophonie et écrivains francophones en Flandre", le mercredi 21 mars à 18h15. Cette conférence sera suivie d’une dégustation de bières belges et d’un tirage au sort avec des livres d’auteurs belges francophones à gagner.

"Mais ce n’est pas parce que nous ferons la fête que nous en oublierons les problèmes de la minorité francophone pour autant! Nous profiterons de cette semaine à Paris pour sensibiliser l’opinion internationale quant à la situation des 300.000 francophones qui vivent en Flandre", poursuit Edgar Fonck, et d’ajouter :

"Malgré le fait qu’ils aient été reconnus comme minorité par l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (résolution 1301 du 26 septembre 2002), ils continuent à rencontrer des difficultés d’ordre administratif dans la périphérie de Bruxelles et d’ordre culturel dans toute la région flamande.

Nous évoquerons aussi l’avenir des associations culturelles francophones du nord du pays, en général, et de l’APFF, en particulier. Il n’est pas acceptable, selon nous, qu’elles ne puissent bénéficier, mises à part quelques subventions ponctuelles, d’une intervention adéquate des pouvoirs publics. Ce n’est pas à de simples citoyens de devoir prendre en charge personnellement la promotion de la langue et de la culture françaises, tout simplement parce que la Communauté française de Belgique ne peut plus aider des associations francophones en Flandre.

Et nous comptons bien obtenir gain de cause sur ce point! "

La participation de l’APFF à Festi’phonie a été réalisée avec la collaboration de la Représentation de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) auprès de l’Union européenne et le soutien de la Commission Communautaire Française (COCOF).

Pour plus d’informations:

Nous vous renvoyons au numéro "spécial francophonie" (mars-avril 2007) des "Nouvelles de Flandre". Ce numéro peut aussi être consulté en ligne à l’adresse suivante: http://www.dmnet.be/ndf.

A propos de Festi’phonie

L’AFAL et le FIAP Jean Monnet organisent en collaboration avec plus de 40 associations, dont l’APFF, un grand événement sous le signe de la diversité francophone. Mettre en scène pour un large public l’identité de la Francophonie contemporaine, riche et plurielle, tel est l’objectif du programme Festi’phonie. Spectacles de danse, pièces de théâtre, conférences, projection de films, concerts ou expositions incarnant les 1000 visages de la francophonie rythmeront ces 5 jours de fête. Du 20 au 24 mars 2007, 30 rue Cabanis, 75014 Paris.

A propos de l’APFF

L’Association pour la Promotion de la Francophonie en Flandre (APFF) ne poursuit aucun but politique et n’entend nullement remettre en cause le statut linguistique de la Flandre. Elle veut simplement que le français, l’une des langues officielles de la Belgique, ait droit de cité en Flandre au même titre que toute autre langue.

Cette promotion de la francophonie, l’APFF la réalise notamment en publiant sur son site internet le magazine « Nouvelles de Flandre » ( http://www.dmnet.be/ndf ). On peut y trouver outre l’agenda des activités en français, les adresses des ressources francophones en Flandre, des articles et des informations sur la francophonie en général. Un bulletin, version papier du magazine, est également édité tous les deux mois.

Association pour la Promotion de la Francophonie en Flandre (APFF asbl)
Secrétariat: Spreeuwenlaan 12, B-8420 De Haan, Belgique.
Téléphone: +32(0)59.23.77.01
Télécopie: +32(0)59.23.77.02
Portable: +32(0)479.35.50.54
Courriel: apff@dmnet.be
Site: http://www.dmnet.be/ndf