LE CANADA MÉPRISE LE QUÉBEC ET LA FRANCOPHONIE

Le gouvernement du Canada méprise le Québec et la francophonie!

Près de trente-cinq ans après l’adoption de la Loi sur les langues officielles, le Canada continue de la bafouer, peu importe le gouvernement au pouvoir!

Impératif français dénonce le choix d’un unilingue anglais M. Russell Mills au poste de président de la Commission de la capitale fédérale.

« Cette nomination est un témoignage éloquent de l’ampleur du mépris manifesté par le nouveau gouvernement du Canada à l’endroit de la francophonie canadienne et du Québec. Par cette nomination, le gouvernement du Canada nie en effet l’existence du Québec et de la francophonie canadienne » de déclarer le président d’Impératif français, monsieur Jean-Paul Perreault.

Impératif français rappelle aux Québécois que le ministre responsable de la CCN Lawrence Cannon, député de Pontiac, est aussi celui qui aux dernières élections canadiennes affichait au Québec de grands panneaux unilingues anglais.

Impératif français exige du gouvernement conservateur qu’il démette immédiatement celui qu’il vient de nommer au poste de président de la Commission de la capitale fédérale, un poste qui par sa symbolique de « capitale du pays » réclame la maîtrise des deux langues officielles dudit pays.

P.-S. M. Russell Mills est aussi doyen du secteur Média et Arts du collège Algonquin, un collège d’enseignement d’Ottawa, qui n’offre presque plus de cours de français comme langue seconde, un collège pourtant au service de la capitale de la fédération canadienne!

Adresse utile : Cannon.L@parl.gc.ca

Source :
Jean-Paul Perreault
Président
Impératif français
Recherche et communications
Tél. : 819 684-8460

www.imperatif-francais.org
Imperatif@imperatif-francais.org