« RED LIGHT »

En octobre dernier (La Presse) puis en avril (Le Devoir), la Société de développement Angus (Technopole Angus) annonçait la construction, dans le nouveau Quartier des spectacles, au 2-22 rue Sainte-Catherine Est, d’un immeuble à vocation culturelle portant le nom de Red Light. Cette appellation n’ayant soulevé, jusqu’ici, aucune protestation publique, le Forum Francophone International tient à souligner qu’en plus d’être de langue anglaise, ce qui est déjà pour le moins insolite, la locution Red Light désignait à Montréal, il y a à peine quelque cinquante ans, le quartier de la prostitution (bordels) et du monde interlope. Est-ce bien là ce qui convient à notre monde culturel?

Gaston Laurion
Secrétaire général
Forum francophone international, section Québec
glaurion@pubnix.net

Adresses utiles :
http://www.sda-angus.com/
info@technopoleangus.com

(27 mai 2007)