« COLAS COLO, COLAS COLÈRE »

L’éditeur l’Harmattan, 16, rue des Ecoles, 75005, Paris, tel 01 40 46 79 14, courriel : harmattan1@wanadoo.fr, publie et diffuse un livre d’Albert Salon, ancien conseiller culturel et de coopération, puis ambassadeur, intitulé :

« Colas colo, Colas colère – Un enfant de France contre les empires »,

293 pages, 25,50 euros.

La première page de couverture de cet ouvrage est jointe ; ainsi que la quatrième, qui porte une brève description du contenu et quelques indications sur l’auteur.

Vous faites l’objet d’une diffusion plus personnalisée.

Vous portez en effet, de par vos engagements professionnels et personnels, un intérêt reconnu aux thèmes généraux qui, au-delà des aspects biographiques, forment la trame de cet ouvrage : l’histoire et les politiques contemporaines de la France, de l’Allemagne, du Québec et du Canada, de l’Europe et des Etats-Unis d’Amérique, des impérialismes présents et montants, et de la diversité culturelle, des décolonisations et de la coopération franco-africaine, de la naissance et du développement de la Communauté francophone.

Mais il apparaît que cet ouvrage peut vous toucher d’encore plus près par le récit des relations observées et développées entre les communautés francophones d’Europe et d’Amérique du Nord, la question du Québec y occupant une position centrale :

– longtemps Conseiller culturel et de coopération auprès d’ambassades de France, notamment au Québec, il fait pénétrer le lecteur dans l’intérieur de la politique d’échanges, de diffusion et de coopération culturels, de la France, à Paris comme dans plusieurs pays étrangers emblématiques, en déplorant que tant d’atouts qu’il rappelle soient négligés par l’aboulie de trop de personnages censés pourtant servir cette politique ;

– il jette des éclairages particuliers sur les relations avec les pays anglo-saxons, avec les communautés francophones dans le monde, avec une Union européenne en dérive, avec l’Allemagne aujourd’hui à nouveau forte, sinon de sa démographie, du moins de son économie et de son consensus politique, et sur ses relations très ambiguës avec la France ;

– il relate sa longue expérience de la coopération franco-québécoise, passionnante, ses impressions de voyages en Acadie, au Nouveau-Brunswick, dans le reste du Canada, et aussi aux Etats-Unis, en particulier dans les communautés francophones étouffées de Nouvelle Angleterre et de Louisiane ;

– il emmène le lecteur en Jamaïque où il a été ambassadeur, et dans la Caraïbe ;

– il montre comment, à force d’opiniâtreté, en favorisant coopération et synergie entre de nombreux groupes, mouvements, collectifs, associations, chapelles, il est possible de mener une action des « sociétés civiles » française, wallonne et bruxelloise, québécoise, acadienne et canadienne, romande et jurassienne, et autres, pour la France, le français, et la Francophonie…, résistance qui peut ne pas rester condamnée à l’échec face à l’énorme puissance des empires ;

– il appelle ses lecteurs à rejoindre les combattants dans leurs diverses associations, et trace des pistes pour une France, un Québec, une Francophonie, libres et exemplaires, dans leur solidarité organisée, au service de l’Homme.

En somme, vous retrouverez dans cette biographie de combat vécu intensément, le débat de la France contre les empires dans l’histoire des 67 années que la France vient de vivre, et des pistes d’avenir, dans l’indépendance des francophones.

Vos réactions seront reçues avec le plus grand intérêt par l’éditeur et par l’auteur.

Albert Salon.

« Colas colo, Colas colère, France – Empires – Libérations »

Un petit Colas d’un village de Bourgogne raconte ses années d’apprentissage et ses années de voyages de Conseiller culturel puis d’Ambassadeur. De 1940 à 2007 : il nous fait vivre son histoire personnelle très liée au devenir national d’une France aux prises avec les empires, le sien – ancien – et les nouveaux, hantée par l’incendie de 1940, encore habitée par l’esprit de Vichy.

Il nous dit ses rêves d’enfance nourris par la défaite puis les hésitations du pays. Colas « colo » marqué par l’esprit des colonies de vacances, de jeunes, de « cœurs vaillants », et aussi colonial, de grandeur et d’aventures outre-mer, et par un présent au colonialisme subi par la France du fait de l’Empire anglo-saxon, et favorisé par les nouveaux collaborateurs français. Rêves et propositions audacieuses d’un avenir libéré et généreux à reconstruire.

L’ouvrage dévoile les enjeux et défis allemand, anglo-saxon, mondiaux, dans une marche alerte, au sursaut de la France contre les hégémonies : l’actuelle, passagère, des Etats-Unis. et celles d’autres candidats à la domination. C’est un appel à la libération, à l’affirmation et à la décolonisation de la France, du Québec, de toute la Francophonie. Un appel vibrant à tous les francophones à relancer ensemble leur grande querelle : celle de l’Homme.

L’auteur :

Ancien normalien et instituteur, agrégatif d’allemand, docteur d’Etat ès lettres (« l’action culturelle de la France dans le monde »).

Ancien Conseiller culturel et scientifique, chef de mission de coopération, directeur à la Coopération, puis Ambassadeur.

Militant chevronné de la langue française et de la Francophonie, dont il préside et co-anime plusieurs associations, et une émission radiophonique.

Auteur de divers ouvrages sur ces thèmes.