IL VEUT PLUS D’ANGLAIS À GATINEAU

Le conseiller André Laframboise réclame plus d’anglais!

André Laframboise, le conseiller municipal du district Lucerne dans le secteur le plus anglicisé de toute la ville de Gatineau, le secteur Aylmer, exige une plus grande anglicisation de la ville de Gatineau.

Dans un article publié dans le Bulletin d’Aylmer du 21 novembre dernier, M. Laframboise passe sous silence le phénomène d’assimilation des francophones que l’on constate dans l’ensemble de Gatineau mais encore plus dans le secteur Aylmer; le retour en nombre d’établissements commerciaux où il est impossible de se faire servir en français (voir articles dans Le Droit du 10 novembre); l’arrivée d’Ontariens qui viennent élire domicile à Gatineau sans se soucier de la langue qu’on y parle; les campagnes en langue anglaise de promoteurs immobiliers québécois auprès des ontariens « frontaliers » pour les inciter à déménager dans notre région sans tenir compte de la réalité linguistique particulière de celle-ci; les pratiques discriminatoires et d’exclusion de la Ville de Gatineau et de la Société de transport de l’Outaouais qui refusent des emplois à des résidants compétents sous prétexte qu’ils ne parlent pas assez bien l’anglais…

Peu importe ces faits, M. Laframboise déclare « les anglophones sont moins bien servis depuis la fusion » et réclame davantage de mesures anglicisantes, davantage de mesures pour s’assurer que le français ne sera pas la langue commune d’usage public, davantage de mesures pour ne pas encourager l’apprentissage du français!

Dans l’article du Bulletin d’Aylmer dont nous reproduisons certains extraits ci-dessous, M. Laframboise appuie l’Association régionale des West Quebecers qui invoque « les acheteurs de maisons qui arrivent de l’Ontario » pour fragiliser davantage l’identité québécoise de la région.

Vous pouvez communiquer vos commentaires à M. Laframboise à l’adresse laframboise.andre@gatineau.ca avec une copie conforme aux autres membres du conseil municipal aux adresses suivantes :

Angers.Luc@Gatineau.Ca
Boucher.Yvon@Gatineau.Ca
Bureau.Marc@Gatineau.Ca
Cote.Richard@Gatineau.Ca
Desjardins.Aurele@Gatineau.Ca
DeSylva.Joseph@Gatineau.Ca
Houle.Jocelyne@Gatineau.Ca
Laferriere.Denise@Gatineau.Ca
Martin.Patrice@Gatineau.Ca
Montreuil.Luc@Gatineau.Ca
Philion.Pierre@Gatineau.Ca
Pilon.Alain@Gatineau.Ca
Poirier.Louise@Gatineau.Ca
Racine.Simon@Gatineau.Ca
Riel.Alain@Gatineau.Ca
Tasse.Denis@Gatineau.Ca
Therien.Frank@Gatineau.Ca

Quelques extraits de la version anglaise de l’article de Julie Murray du Bulletin d’Aylmer du 21 novembre 2007 :

"Less English after amalgamation", says councillor André Laframboise
Julie Murray

Since the 2001 amalgamation, fewer city documents are available in English, reports Councillor André Laframboise.

"The Regional Association of West Quebecers believes the anglo population is closer to 18% of Gatineau’s total, given the home-buyers coming from Ontario."

Former West Quebecers President Shaun Peppy agrees with Councillor Laframboise. “The old city had a bilingual policy, but now there are no longer clear guidelines on the translation of documents. Everything is centralized, it’s one large city, but the services to Anglophones aren’t uniform and constant. It varies from one sector to another.”

**********************

Source :

Impératif français
Recherche et communications
C.P. 449, succ. Aylmer
Gatineau (Québec)
J9H 5E7
Tél. : 819 684-8460
Téléc. : 819 684-5902
www.imperatif-francais.org
Imperatif@imperatif-francais.org