FÉMINISME LINGUISTIQUE

Un certain courant féministe, qu’on pourrait qualifier de féminisme linguistique, cherche à imposer la féminisation de la langue dans les institutions. En plus de cette réforme institutionnelle, ce courant cherche également à corriger les mentalités pour que culturellement, tous les membres de la société se conforment à la pratique.

Cette ambition cherche à remplacer systématiquement toute référence faite au masculin par une formule incluant les deux genres. Conséquemment, au lieu de dire « les Québécois iront aux urnes » (formulation dite inappropriée), il vaudrait mieux dire « les Québécoises et Québécois iront aux urnes ».

Pourquoi de telles revendications ? Plusieurs motivations peuvent en expliquer la nature.

Pour en savoir plus : http://guillaume-lamy.blogspot.com/2007/08/propos-de-la-fminisation.html