EXPO QUÉBEC

Pier-Luc Dupont
Le Soleil
Québec

Extrait du journal Le Soleil le jeudi 23 août 2007

La langue française en prend pour son rhume à Expo Québec. Que ce soit sur les manèges, les cantines ou les jeux d’adresse, l’affichage en anglais domine. Les propriétaires des équipements jettent le blâme sur les manufacturiers, pour la plupart américains. Mais l’explication ne satisfait pas l’Office québécois de la langue française, qui prépare sa riposte.

Reste que pour opérer au Québec, Beauce Carnaval doit se soumettre à la règle de l’affichage prioritaire en français. C’est pourquoi un représentant de l’Office québécois de la langue française (OQLF) a inspecté l’entreprise en mai, après avoir reçu une plainte d’un citoyen.

« Il y avait beaucoup de matériel avec des inscriptions en anglais seulement », atteste Gérald Paquette, porte-parole de l’OQLF. Bien que la plainte n’ait porté que sur les cantines, Beauce Carnaval devra corriger tout son équipement. « Nous allons les aviser par écrit. On veut un engagement ferme de leur part afin qu’ils apportent les modifications le plus rapidement possible. »

(Pour sa part,) Amusements spectaculaires n’a pas eu le choix de bouger rapidement. Pour décrocher le contrat du festival Outaouais en fête, organisé par l’organisme Impératif français, l’opérateur a dû masquer toute trace d’anglais. « Ce qu’on ne pouvait pas enlever, on l’a recouvert de drapeaux du Québec ! » précise Edmond Lavallée.

Pour en savoir plus : http://www.cyberpresse.ca/article/20070823/CPSOLEIL/70822244/6955/CPSOLEIL