C’EST GRÂCE À VOUS…

MERCI !

C’est grâce à vous et ensemble…

Et grâce à votre participation, que nous avons connu en 2007 quelques belles réussites et réalisations, certaines même retentissantes pour la vitalité et le rayonnement de la langue française et de la francophonie.

Nous nous permettons d’en énumérer quelques-unes. En réponse à votre appui, vos interventions, les nôtres et celles de nos nombreux partenaires d’ici et d’ailleurs :

  • L’Impériale Esso revient sur sa décision de changer la raison sociale de ses dépanneurs de Marché Express à On the Run. La francisation des noms d’entreprise au Québec doit se poursuivre.
  • La Commission de la capitale fédérale retire du centre-ville d’Ottawa la photo du père de l’assimilation et de l’anglicisation des francophones, Lord Durham. Néanmoins, des excuses publiques se font toujours attendre de la part du gouvernement et du ministre responsable de la Commission de la capitale fédérale M. Lawrence Cannon!
  • Les jeux vidéo deviennent de plus en plus disponibles en français. Impératif français a déposé près de 16 000 plaintes dénonçant l’américanisation de nos enfants et de nos adolescents. Nous remercions également l’OQLF pour son appui dans le dossier de la francisation des jeux vidéo.
  • Les bureaux du gouvernement du Québec sont en voie de modifier leur message d’accueil sur boîte vocale afin de respecter la politique linguistique gouvernementale. Cette politique précise que l’Administration favorise l’unilinguisme français dans ses activités afin de refléter le fait que le français est à la fois la langue officielle et la langue normale et habituelle de la vie publique. Ce dossier, une collaboration conjointe Impératif français et le mouvement Montréal français, a aussi bénéficié de l’appui de l’OQLF. Nous vous invitons à le suivre de près et à intervenir au besoin!
  • La Société de développement Angus (SDA) et son président M. Christian Yaccarini renoncent au nom anglais « Red Light » pour identifier son projet d’édifice culturel à Montréal, la deuxième ville française du monde. Une collaboration conjointe Impératif français et le mouvement Montréal français… Un grand merci à M. Jacques Bergeron, l’instigateur de cette démarche.
  • Plusieurs sites Web sont dorénavant présentés en français. Nous avons déposé quelques centaines de plaintes dénonçant l’unilinguisme anglais ou les versions françaises tronquées de certains d’entre eux.
  • Nous avons aussi déposé des centaines de plaintes réclamant la francisation des consignes et inscriptions des appareils électroménagers, les appareils électroniques et les automobiles.
  • Impératif français a ajouté sa voix à celle d’un collectif de syndicats baptisé « Le droit de travailler en français » pour s’opposer la ratification du Protocole de Londres sur la traduction des brevets, protocole par lequel chaque État signataire renonce aux exigences de traduction des brevets vers sa langue nationale.
  • Le Musée des beaux-arts du Canada revient sur sa décision de ne présenter que des conférences en anglais sur l’œuvre du peintre français Auguste Renoir. On se rappellera que pour les dirigeants du Musée, personne au sein de la francophonie mondiale ne possédait l’expertise et la compétence nécessaires pour prononcer une conférence en français sur l’œuvre d’Auguste Renoir!
  • L’Université du Québec en Outaouais revient à sa mission d’établissement d’enseignement supérieur de langue française et annonce qu’elle abandonnera l’offre de programmes en anglais.
  • Impératif français dénonce la programmation surtout en anglais et américaine du Théâtre du Casino du Lac-Leamy. À suivre de près!
  • La marche organisée par le mouvement Montréal français à laquelle a participé Impératif français pour souligner le 30e anniversaire de la Charte de la langue française a connu un franc succès. Les nombreux organismes et personnes qui y ont participé réclament du gouvernement du Québec une Loi 101 ++ qui se fait cependant toujours attendre.
  • Les marches « Le père Noël en français » organisées conjointement par Impératif français et le mouvement Montréal français dans les centres-villes de Gatineau et de Montréal connaissent également un grand succès.
  • Les grandes festivités nationales du Québec organisées par Impératif français attirent plusieurs dizaines de milliers de participants de tous les coins du Québec et de la francophonie grâce à sa programmation qui fait l’envie de plusieurs festivals.
  • Les activités organisées par Impératif français ou auxquelles il participe reçoivent toujours un grand appui.
  • Impératif français a lancé une grande campagne promotionnelle médiatique d’intérêt public intitulée « Moi, je travaille en français ». Nous remercions tous les médias participants ainsi que tous ceux et toutes celles qui font respecter leur droit de travailler en français. Le respect du droit de travailler en français, une priorité, grâce à vous, en 2008!
  • Impératif français lance une autre grande campagne promotionnelle médiatique d’intérêt public : « Mes emplettes de Noël en français ». Nous remercions tous les médias participants ainsi que tous ceux et toutes celles qui, dans leurs achats, ont appuyé sur le terrain notre campagne de francisation!
  • Impératif français présente un mémoire à la commission Bouchard-Taylor lui demandant de recommander au gouvernement du Québec l’adoption de mesures responsables pour que les nouveaux arrivants s’accommodent raisonnablement des grandes valeurs de la société d’accueil.
  • Impératif français présente un mémoire au comité canadien sur les langues officielles lui demandant d’adopter une politique linguistique axée sur le français pour contrer l’assimilation des francophones au Canada.
  • Nos interventions publiques reçoivent l’appui de plusieurs organismes et personnes qui, par leurs propres interventions, leur ajoutent de l’importance et en assurent dans bien des cas la réussite.
  • Au moyen de son site Web et de ses listes de distribution électronique, Impératif français joue un rôle de rassembleur auprès de ses membres, de ses abonnés et de sympathisants en provenance de toutes les régions du Québec et de la francophonie. La vocation nationale et internationale de l’organisme est ainsi confirmée.

C’est grâce à vous et ensemble… que nous réussissons à assurer la vitalité et le rayonnement de notre langue, de notre identité et de la francophonie. Pour votre appui, mais surtout pour votre participation active, nous vous disons MERCI!

MERCI!

Merci à nos bénévoles, nos membres, nos abonnés, nos partenaires, nos amis…

La langue française a besoin de vous ! Nous vous invitons à devenir membre d’Impératif français ou à faire un don à notre organisme à partir de la colonne de gauche dans notre site Web à www.imperatif-francais.org.

Une large diffusion de ce courriel serait grandement appréciée!

Source :
Jean-Paul Perreault
Président
Impératif français
Recherche et communications

C.P. 449, succ. Aylmer
Gatineau (Québec) J9H 5E7
Tél. : 819 684-8460
Téléc. : 819 684-5902
Imperatif@imperatif-francais.org
http://www.imperatif-francais.org